Le CIO valide les quatre sports additionnels pour Paris 2024

Le breakdance, l’escalade, le skateboard et le surf sont bien partis pour être des sports additionnels aux JO de Paris. Le CIO a donné sa validation hier.

 
En février dernier, le Comité d’organisation des Jeux Olympiques (COJO) de Paris 2024 avait proposé au Comité international olympique (CIO) de faire entrer le breakdance, l’escalade, le skateboard et le surf comme sport additionnel pour les JO de 2024. Hier, le CIO, réuni en session à Lausanne, a validé ces propositions. En décembre 2020, la Commission exécutive prendra sa décision finale sur le programme complet, incluant les sports additionnels des Jeux de Paris 2024. « Notre ambition depuis le départ est de mettre en lumière ce qui fait la force des Jeux, la diversité des sports, l’émotion des performances, tout en nous saisissant de l’opportunité offerte par le CIO d’enrichir cette offre et de proposer une dimension nouvelle », a rappelé Tony Estanguet, président de Paris 2024. « C’est cette complémentarité que nous avons recherchée en proposant ces quatre sports qui apportent une vraie nouveauté par rapport au programme global des 28 sports olympiques. Il s’agit de sports spectaculaires et créatifs, qui suscitent un engagement fort de la jeunesse. Ils portent également des valeurs qui nous sont chères en termes d’ouverture et de mixité. »

À lire aussi : Lejeune grandit vite dans les pas du breakdance

Paris 2024 a lancé aujourd’hui un appel à candidatures pour trouver le lieu des compétitions de surf. Les sites, qui devront s’inscrire dans une vision de Jeux durables et responsables, ont jusqu’au 15 juillet 2019 pour se manifester officiellement. Les caractéristiques sportives et techniques, l’engagement des territoires, le potentiel touristique seront des arguments pris en compte dans le dossier complet à remettre à Paris 2024 avant le 30 septembre 2019.

Leslie Mucret
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE