SPORTMAG.fr
En ce moment

Mondiaux 2017 : Les Bleus en tête, Chazot en argent

FFSurf

En tête des Championnats du Monde ISA de Stand Up Paddle et Paddleboard, l’équipe de France est pour le moment parfaitement lancée…

 

Actuellement au Danemark, les Bleus ont parfaitement démarré leur Championnat du Monde ISA. À mi-parcours, six catégories ayant déjà été disputées, l’Equipe de France pointe en effet à la première place du classement provisoire des nations. Une entrée en matière réussie que les Tricolores doivent notamment à Amandine Chazot, devenue vice-championne du Monde de sprint ce dimanche à Copenhague. Une formidable performance de la jeune brestoise de 26 ans, impressionnante dans les vingt derniers mètres de la finale. À noter également les très belles prestations d’Olivia Piana et Titouan Puyo, médaillés de bronze de la longue distance (18 kilomètres). Demain, les 42 équipes engagées reprendront la compétition, à Vorupór, pour disputer les courses techniques et le Sup Surfing. Vice-champions du Monde l’an dernier au Fidji, les Bleus comptent bien rester en tête et s’offrir l’or le 10 septembre lors de l’ultime journée de ces Mondiaux. L’histoire est en marche !

La réaction d’Amandine Chazot :

« Je suis super contente. J’étais venue pour montrer ce que je valais sur les sprints. Je n’ai pas fait de préparation spécifique mais réfléchi à quelques stratégies. En finale, j’ai failli tomber au départ. Et je suis partie bonne dernière. Je suis bien remontée, j’ai tout donné. J’ai entendu les encouragements des coéquipiers qui m’ont motivé. Manca (Notar) avait une bonne avance. C’est belle expérience ces sprints. Ils étaient pour la première fois officiellement aux Mondiaux. Je suis très heureuse même s’il y a des regrets car je fais le meilleur temps des qualifications. Sur le papier, j’étais la meilleure. J’avais bien réfléchi à ma course. J’aurais pu faire mieux mais j’aurais pu tout perdre aussi. La moindre erreur se paye cash sur un sprint. Physiquement, ce n’était pas la grande forme après la longue distance d’hier (5e place). L’équipe de France fait un très bon début de compétition. On a une très bonne carte à jouer maintenant dans l’océan avec les compétitions dans les vagues ».

La réaction de Titouan Puyo :

« C’était très dur aujourd’hui. J’accuse le coup de toutes les compétitions que j’ai déjà fait cette saison. Je suis bien parti, ça bougeait un peu, j’étais à mon avantage. Je sors un peu fatigué du premier tour. Quand Hasulyo et Baxter sont partis, je n’étais pas bien placé et physiquement, c’était dur. Je savais qu’en restant collé à la tête de course, je pouvais malgré tout revenir. Au 4e tour, j’ai essayé de gratter des places. Les deux premières étaient toutefois inaccessibles ».

La réaction d’Olivia Piana :

« Je savais que j’avais mes chances sur cette course. On était 54 sur la ligne, c’est énorme, une première ! J’ai pris un bon départ, j’étais très contente du coup. J’ai tenu Annabel Anderson pendant deux tours avant qu’elle ne s’échappe. J’ai senti un petit manque d’entraînement dû à l’été et à mon changement de cadre. Je suis super contente de cette 3e place. On a fait une très belle course avec les filles, on a pris beaucoup de relais avec Amandine (Chazot), c’est un beau travail d’équipe ».

Bérenger Tournier

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *