SPORTMAG.fr
En ce moment

Mission remplie à « Cold Hawaii »

FFSurf

L’Équipe de France est entrée avec sérieux dans la seconde partie des Mondiaux de Stand Up Paddle 2017 ce mardi à Vorupør…

 

Dans des conditions guère compliquées, temps nuageux, léger vent de terre et houle microscopique, les Français ont tous assuré l’essentiel au cours d’une journée marathon, entamée à 9h et conclue au crépuscule. En Prone Paddleboard, Flora Manciet et Julien Lalanne ont tous deux assuré leur place sans trop forcer, mais avec sérieux. Ils ont ainsi fait le nécessaire pour grimper chacun dans le Top 10 qui jouera le titre mondial.

En SUP dames, où les six premiers des quatre séries messieurs et dames étaient qualifiés, Olivia Piana s’est confortablement imposée dans son heat alors qu’Amandine Chazot a terminé quatrième dans le sien. La vice-championne du monde du sprint, qui a couru dimanche, a préféré ne pas trop forcer. Enfin, chez les messieurs, Arthur Arutkin (4ème place) et Titouan Puyo (3ème place) ont eux aussi déroulé pour composter leur billet pour la grande finale de samedi. Ce mercredi, les quatre Sup surfeurs français entrent en lice avec le début de leur épreuve programmé par la direction de compétition à 10h30. De petites vagues d’un mètre devraient arriver en fin de matinée sur le spot de Vorupør, mais elles seront accompagnées d’un fort vent on shore et de pluie. Justine Dupont, Lydie Toche Soulé, Ben Carpentier et Pierre Rollet n’ont que faire des conditions, ils sont dans les starkings blocks depuis mercredi dernier et leur arrivée au Danemark.

La rédaction

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *