Le BDE Limouzi’STAPS mobilisé pour les étudiants

En raison de la crise sanitaire, le BDE Limouzi’STAPS n’a pas été en mesure de mettre en place des actions et événements sportifs depuis la rentrée universitaire. L’association reste malgré au service des étudiants STAPS de Limoges sur plusieurs thématiques fortes, comme l’explique Camille Thurmes, présidente du BDE Limouzi’STAPS.

 

Comment le BDE a-t-il vécu la crise sanitaire, notamment depuis la rentrée ?
Comme pour beaucoup d’associations, la crise sanitaire a impacté clairement le BDE. Avant, nous avions des revenus grâce aux soirées et aux événements que nous organisions. Depuis la rentrée, nous ne pouvons plus compter sur ces revenus. Il faut tout de même qu’on soit là pour les étudiants, que nous mettions des choses en place pour eux, il faut trouver des animations et des activités. Il est nécessaire que l’on se réinvente pour trouver de nouvelles solutions. Nous avons tout de même réussi à trouver des choses. Nous avons par exemple lancé un partenariat avec une salle de sport pour des séances de sport en live. Depuis le début de l’année, nous avons mis en place un prêt d’ordinateur pour les étudiants qui en ont besoin. C’est quelque chose de très positif, car nous avons pu venir en aide à de nombreux étudiants de cette manière. Comme nous n’avons plus de contacts directs avec les étudiants, notre travail est très axé sur la communication. Le but est de lutter contre l’isolement social et la dépression qui peut survenir chez les étudiants. C’est une période très difficile pour eux. Nous essayons de les soutenir en mettant notamment en place des petits jeux, des questionnaires pour savoir s’ils ont des besoins particuliers. Pour Noël par exemple, nous mettons en place un jeu concours afin qu’ils puissent gagner des cadeaux. Nous avons également reçu une subvention de la FAGE (Fédération des associations générales étudiantes) permettant de lancer une aide alimentaire. Juste avant les vacances de Noël, nous allons faire un marché solidaire sur deux jours pour mettre gratuitement à disposition des étudiants et des produits alimentaires et d’hygiènes.

 

Cette situation permet-elle au BDE d’apporter d’aborder des thématiques différentes ?
Tout à fait. Ce sont des thématiques sur lesquelles nous mettions des choses en place, mais nous n’allions jamais vraiment jusqu’au bout,.Le confinement a mis en lumière toutes ces problématiques concernant l’isolement, la précarité et le décrochage scolaire. Cela nous tient vraiment à cœur de pouvoir aider les étudiants. C’est vraiment la chose positive à retenir de cette période, nous pouvons agir sur ces problématiques.

 

 

Durant cette période, les étudiants sont-ils d’autant plus demandeurs d’actions mises en place par le BDE ?
Nous avons pu voir que les étudiants sont heureux de bénéficier de ce soutien venant du BDE. Il voit qu’ils peuvent compter sur nous et moralement, c’est très important. Dès que toute cette période sera terminée, l’ensemble de l’association sera encore plus motivée à créer de beaux événements pour les étudiants. Dans le même temps, je suis sûr qu’ils seront eux aussi très motivés.

 

Qu’est-ce qui attend le BDE en 2021 ?
Nous avions beaucoup d’actions et d’événements sportifs que nous souhaitions mettre en place. Pour l’instant, ce n’est pas encore possible. Cependant, nous continuons à contacter nos différents partenaires afin de pouvoir tout de même mettre des choses en place. Si la situation le permet, nous aurons des actions et événements en 2021 d’ici la fin de l’année universitaire. Sinon, nous continuerons dans ce que nous faisons actuellement en essayant d’innover encore plus et de trouver de nouvelles solutions. Je pense qu’il y a beaucoup de choses à faire via le numérique.

 

Quels sont les liens entre le BDE et le paysage sportif, ainsi que les collectivités, à Limoges ?
En début d’année, j’ai contacté différentes collectivités, ainsi que des organisations du mouvement sportif, pour leur présenter le BDE et nos actions. Le but était aussi de voir si nous pouvions travailler ensemble sur certaines thématiques. Le sport santé est vraiment la thématique majeure qui est ressortie de nos échanges. Nous aimerions donc travailler sur un projet sport santé, en collaboration avec la ville de Limoges. L’idéal serait de lancer ce projet en 2021. Si ce n’est pas possible en raison de la crise sanitaire, ce sera l’année d’après.

 
Le BDE Limouzi’STAPS sur les réseaux sociaux
Facebook : @StapsLimoges
Twitter : @limouzistaps
Instagram : @bdestapslimoges
 

Propos recueillis par Olivier Navarranne
Crédit photo : BDE Limouzi'STAPS
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE