Volvo Ocean Race : Turn the Tide on Plastic 4ème au Brésil

Après Team Brunel, Dongfeng Race Team et team AkzoNobel, les 10 marins de Turn the Tide on Plastic – le bateau aux couleurs du Portugal et des Nations Unies – sont arrivés à Itajaí en quatrième position cette nuit, leur meilleur résultat depuis le début de la Volvo Ocean Race.

 

Il aura fallu 20 jours, 3 heures, 12 minutes, 44 secondes pour avaler les 7 750 milles qui séparent Auckland (Nouvelle-Zélande) d’Itajaí (Brésil), avec des conditions particulièrement compliquées, passant du tout au rien, ou presque. Au cours une étape d’ores et déjà qualifiée comme l’une des plus difficiles que la course ait connue ces dernières années. Avec moins d’expérience et de nombreux néo Cap-Horniers (six sur les dix marins embarqués), et malgré un problème de gréement au début de la remontée de l’Atlantique, Dee Caffari et son équipage signent là une très belle performance, et empochent huit points précieux au classement général. Ils en comptent désormais 20, cette quatrième place leur permettant de revenir à trois petits points de Vestas 11th Hour Racing, et a six de SHK / Scallywag.

Dee Caffari – Skipper de Turn the Tide on Plastic :

“C’est formidable, cette étape était monstrueuse ! Je suis extrêmement fière de mon équipe ! On prouve que nous progressons à chaque étape… On l’a vu lors de la dernière, avec des vents beaucoup plus légers et une mer calme, et là aussi, dans des conditions beaucoup plus difficiles et une mer compliquée. Ces marins peuvent affronter toutes les conditions, et je peux vous dire qu’ils méritent le repos qu’ils vont avoir ici au Brésil”.

La rédaction

 

Crédit photo : Pedro Martinez/Volvo Ocean Race Pedro Martinez/Volvo Ocean Race
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE