L’engagement de Laura Flessel sur le Salon Nautic

Au Nautic de Paris, la Ministre des Sports, Laura Flessel, s’est dit prête à relever le pari d’une nouvelle dynamique pour la filière sportive nautique autour d’un concept innovant : la création d’un village olympique nautique en 2018.

 

La Fédération des Industries Nautiques, propriétaire du salon nautique international de Paris, a reçu la visite de la Ministre des Sports, Laura Flessel. Pendant plus d’une heure trente, la ministre est allée à la rencontre des constructeurs français. Elle a également visité le Pen Duick III, bateau légendaire d’Éric Tabarly, pour découvrir ensuite le nouvel espace « plage et glisse » du salon. Au programme, des rencontres avec les sept fédérations sportives présentes au Nautic, des démonstrations de beach tennis et beach handball, et un échange avec des scolaires qui s’essayaient au canoë-kayak. Ces espaces sont une nouveauté du Nautic 2017 dont l’organisation est désormais confiée à la filiale de la FIN, Nautic Festival. Le Président de la FIN, Yves Lyon-Caen, a par ailleurs rappelé que le Nautic était aussi un lieu de rassemblement de la communauté sportive au sens large, qui a autant besoin de champions que d’industriels innovants pour rendre possibles leurs exploits. La FIN a également dévoilé son ambition pour le Nautic 2018 : mettre en place dès l’année prochaine un Village Olympique au sein du Nautic, regroupant tous ses acteurs et futurs champions. La Ministre des Sports s’est alors dit prête, avec les services de l’Etat, à s’engager dans ce nouveau challenge.

La Ministre a déclaré que la rencontre de la mer et du sport au sein de l’actualité gouvernementale n’était pas un hasard et « l’opportunité de donner une ambition nouvelle au nautisme, de démontrer la capacité d’innovation dans le sport ». La Ministre des Sports a également rappelé l’ambition du Président de la République : « 3 millions de pratiquants supplémentaires d’ici 2024 ». Pour cela, la Ministre a salué les nouvelles synergies, et notamment le « rapprochement entre l’Union sport et cycle (Industrie du sport) et la FIN », accompagné par le ministère qui doit « veiller au décloisonnement des mondes économiques, qui ont les mêmes problématiques et des objectifs similaires ». Enfin, Laura Flessel a salué l’édition 2017 du Nautic comme celle qui « marque un renouveau ». Elle a encouragé tous les acteurs à aller plus loin pour « contribuer aux JO Paris 2024, qui doivent offrir l’opportunité de démontrer le savoir-faire français et la grande qualité de nos champions ». Troisième membre du gouvernement à se rendre au Nautic de Paris, la venue de Laura Flessel, après celle d’Elisabeth Borne, Ministre chargée des Transports, et de Nicolas Hulot, Ministre d’Etat de la Transition Écologique et Solidaire, marque un regain d’attention pour le secteur nautique français et pour le Nautic de Paris, ses 825 exposants et ses 200 000 visiteurs…

La rédaction

 

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE