Deux clubs rémois engagés pour la santé

Le Cercle nautique des régates rémoises et Entente Family Stade Reims Athlétisme sont deux clubs qui ont ouvert des créneaux de sport santé pour accueillir un nouveau public.

« C’est un plaisir d’encadrer ces séances. » Laurence Collet, entraîneur au Cercle nautique des régates rémoises, anime trois créneaux hebdomadaires d’une heure et demie réservés au sport santé. « Nous accueillons tous types de pathologies tant que la personne est autonome, cela peut aller de l’obésité morbide au cancer », précise-t-elle. Habilitée au sport santé par la Fédération française d’aviron et le CDOS de la Marne, Laurence Collet propose plusieurs ateliers sur le bassin intérieur de la structure pour reproduire le mouvement des pagaies dans l’eau, sur les ergomètres, ainsi que du renforcement musculaire. Ces créneaux, qui peuvent concerner jusqu’à une quinzaine de personnes, s’inscrivent dans le cadre du Réseau Sport Santé Bien-Être (RSSBE) créé en Champagne-Ardenne en 2015 et, plus récemment de Prescrimouv’ qui promeut le sport sur ordonnance dans toute la région Grand Est.

L’Entente Family Stade Reims Athlétisme (EFSRA) s’est également positionnée sur ces dispositifs. « Nous avions déjà les créneaux bien-être avec de la marche nordique (photo), du renforcement musculaire, du stretching et de l’accompagnement au running, mais nous voulions aller plus loin dans l’approche santé pour nos adhérents », détaille Nicolas Nepper, directeur administratif de l’EFSRA. « À ce titre, trois de nos salariés ont suivi la formation fédérale coach athlé santé. » À l’EFSRA, il y existe trois créneaux Santé RSSBE à destination des patients détenteurs du carnet “pass bien-être” remis par un éducateur médico-sportif du réseau sport bien-être, et deux séances Santé Club pour des personnes atteintes également de lourdes pathologies. Les activités sont variées entre préparation physique, fitness pour le cardio ou encore marche hors du stade Georges-Hébert. Un travail reconnu par la Fédération française d’athlétisme, qui a remis le label Or Santé loisirs à l’EFSRA, ainsi que par les Rémois. « Lors d’une année normale, nous comptons environ 400 inscrits dans ces créneaux sport santé sur nos 1 200 membres », souligne Nicolas Nepper. L’activité physique est vectrice de santé pour le corps, mais pas seulement. « On voit les gens sourire, on peut suivre leur évolution », souligne Laurence Collet. « Lors de ces créneaux sport santé, il y a un effet de groupe qui permet aux participants d’échanger. Ces moments sont une bouffée d’oxygène pour eux. »

Leslie Mucret
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE