Aviron : Les Bleus en grande forme à l’approche de Tokyo

L’équipe de France d’aviron a décroché sept médailles, dont trois en or, lors de la Coupe du monde qui se déroulait à Zagreb (Croatie). Une excellente nouvelle à l’approche des Jeux olympiques de Tokyo.

Des médailles et le plein de confiance : l’équipe de France d’aviron a connu un week-end parfait du côté de Zagreb. C’est en effet en Croatie qu’avait lieu la première étape de Coupe du monde de la saison. L’occasion pour de nombreux rameurs et rameuses d’affiner leur forme à l’approche de l’échéance majeure que représente les Jeux olympiques de Tokyo. Premier rendez-vous réussi pour les Bleus, qui repartent de Zagreb avec sept médailles, dont trois en or. Sur 2000 mètres, Hugo Boucheron et Matthieu Androdias se montrer souverains, eux qui avaient décroché le titre de champion d’Europe mi-avril. Ils confirment donc une forme ascendante. Autre médaille d’or, celle du quatre sans barreur composé de Benoît Demey, Benoît Brunet, Thibaut Verhoeven et Dorian Mortelette. Toujours en quête d’une qualification olympique, l’équipage français a pu se rassurer en dominant notamment la Pologne, championne du monde en titre. Enfin, Laura Tarantola et Claire Bové ont dominé leur finale du deux de couple poids léger en réalisant une très belle course, devançant de plus de quinze secondes leurs plus proches poursuivantes.

Pas loin de décrocher l’or, Thibaud et Guillaume Turlan repartent finalement de Zagreb avec l’argent en deux sans barreur. Même métal pour Hélène Lefebvre et Elodie Ravera-Scaramozzino en deux de couple. Pour eux, l’objectif est désormais de continuer à travailler et à progresser en vue des futures échéances. Ce sera également le cas pour le quatre de couple féminin, composé de Violaine Aernoudts, Margaux Bailleul, Marie Jacquet et Emma Lunatti, qui a su rivaliser avec l’Allemagne et distancer la Suisse. Désormais, c’est objectif qualification olympique. L’équipe de France a aussi pu compter sur sa jeunesse, à l’image du duo composé de Maya Cornut et Emma Cornelis. Les deux jeunes tricolores sont allées chercher le bronze en deux sans barreur, pour leur toute première étape de Coupe du monde.

Olivier Navarranne
Crédit photos : Aleksandar Djorovic / Icon Sport et
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE