Para-triathlon : Le duo Viennot-Rigaudeau en mission à Yokahama

Cyril Viennot et Thibaut Rigaudau sont dans les starting-blocks. À Yokohama (Japon), les deux Français s’alignent pour la toute première WTPS (World Triathlon Para Series, étape de championnat du monde) de leur carrière. L’objectif de ce samedi sera de prendre des repères en vue d’une qualification pour la grande échéance de cet été : les Jeux paralympiques de Tokyo.

L’heure est venue de lâcher les fauves. À 6 h 54 (heure française), Cyril Viennot et Thibaut Rigaudau s’élanceront pour la première WTPS de la saison, et de leur carrière. Le premier est un triathlète professionnel, champion du monde de triathlon longue distance, le second est un parathriathlète (déficient visuel, atteint d’une rétinite pigmentaire), et le duo a fière allure. Demain matin à Yokohama, les deux athlètes tenteront de peser sur la course. L’objectif sera avant tout de prendre des marques pour les Jeux paralympiques de Tokyo, mais aussi de reprendre goût à la compétition, après de longs mois sans courses. Ces derniers partiront pour 750 mètres de natation (accrochés à la jambe), 20 kilomètres de vélo en tandem et 5 kilomètres de course à pied pour finir (attachés à la ceinture).
 

 
Liés corps et âmes, Cyril Viennot et Thibaut Rigaudau forment un magnifique duo. Viennot, champion du monde de triathlon longue distance, avait besoin d’un nouvel objectif. Après avoir raté sa course sur son dernier championnat du monde, et continué sa série noire sur un Ironman au brésil, le Dolois a décidé de changer de cap et se rattachant à Thibaut Rigaudau. « J’avais besoin de quelque chose pour me relancer. J’en avais marre de m’entraîner seul. J’avais besoin de changer d’air et cette activité de guide c’est très prenant et très motivant », confie le Jurassien. Désormais, Cyril Viennot court en tant que guide pour son protégé et lui donne des conseils bien avisés. Car l’histoire d’amour entre le Para triathlon et Thibaut Rigaudau est toute récente. Ce dernier a pendant longtemps pratiqué le football, avant de basculer vers sa discipline actuelle en 2018. Depuis, il est devenu champion de France dans sa catégorie et s’est imposé en équipe de France paralympique. Déterminé, le Yonnais de 30 ans s’est lancé un nouveau défi : suivre la route de Tokyo. Faire les Jeux serait extraordinaire pour ce duo naissant. Pourtant, après des mois d’entraînements intensifs (à hauteur de 25 heures par semaine), quelques compétitions, et beaucoup de volonté, le rêve pourrait bel et bien devenir réalité. Il faudra néanmoins passer par des WTPS pour engranger de l’expérience et de la confiance. Premier rendez-vous ce samedi à Yokohama.

Mattéo Rolet
Crédit photos : Icon Sport et
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE