Mondiaux triathlon U23 2018 : Beaugrand 2e à Gold Coast

Cassandre Beaugrand a décroché la médaille d’argent lors des Mondiaux de triathlon U23 à Gold Coast (Australie). Chez les garçons, Léo Bergère a terminé au pied du podium.

 

Beaucoup l’imaginaient revenir d’Australie avec la médaille d’or autour du cou. Nul doute que Cassandre Beaugrand, 21 ans, y avait pensé aussi. Présentée comme la grande favorite des Championnats du monde U23 après son succès sur l’étape des World Triathlon Series à Hambourg en juillet dernier, la sociétaire de Poissy a finalement dû se contenter de la deuxième place, derrière l’Américaine Taylor Knibb, championne du monde juniors l’an dernier. Sortie en tête de l’eau, la Française a rapidement vu son adversaire américaine s’échapper en vélo. Malgré les efforts de Beaugrand, l’écart s’est accru au fil des kilomètres. Avec trois minutes de retard à la seconde transition, la course était jouée malgré le meilleur temps à pied de Beaugrand (35’03 contre 36’13 pour Knibb). Les autres Françaises Sandra Dodet et Emilie Morier ont terminé respectivement 6e et 11e.

La réaction de Cassandre Beaugrand :

« Pour l’instant je suis un peu déçue. Mais c’est comme ça. Elle a été plus forte. J’avais imaginé ce scénario, mais elle m’a un peu surprise en partant si tôt. Elle a attaqué de l’autre côté de la route et elle m’a eue. Je me suis beaucoup investie ensuite sur le vélo car les autres filles n’ont pas trop roulé. J’ai dû prendre les choses en main et je n’ai pas trop l’habitude de ça. Ça me servira pour la suite. Ça reste quand même une médaille alors qu’en Championnat du monde, à part à Edmonton (2e en junior), j’avais plutôt eu des mauvaises expériences. D’une façon générale, j’ai appris beaucoup de choses cette année. Je pense avoir progressé en vélo et techniquement en natation. »

Léo Bergère 4e

Chez les garçons, Léo Bergère était lui aussi attendu. La médaille lui a finalement échappé à 100m de la ligne d’arrivée. Parti à pied en compagnie de deux adversaires avec 1’30 d’avance sur les meilleurs coureurs, le Français a vu l’écart fondre dans le dernier des quatre tours. Encore troisième avec 8 secondes d’avance à 350m de l’arrivée, le dernier sprint lui a été fatal et l’a vu être relégué au pied du podium.

La rédaction
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE