La Fédération Française de Tir à l’Arc cible de nouveaux licenciés

Afin de promouvoir son sport et attirer de nouveaux licenciés à un an des JO, la Fédération Française de Tir à l’Arc a lancé une campagne de communication appelée « Je suis une flèche ».

La Fédération Française de Tir à l’Arc (FFTA) a lancé sa campagne de rentrée 2020-2021 la semaine dernière, appelé « Je suis une flèche ». Dans des vidéos diffusées sur les réseaux sociaux de la FFTA, dix profils de pratiquants de 8 à 65 ans expriment leurs sensations quand ils sont face à la cible. Après la période de confinement qui a provoqué l’arrêt du sport et à un an des Jeux olympiques de Tokyo, la Fédération aux 72 000 licenciés et aux 1 600 clubs a tenu à rappeler que le tir à l’arc développe la concentration, la rigueur ou encore la précision.

 

 

Le tir à l’arc est un sport d’extérieur et individuel, cet argument est mis en avant dans un contexte où la distanciation sociale est imposée. « Nous avons été, et sommes toujours, dans une situation exceptionnelle. Nul ne sait quel sera le contexte en septembre », a rappelé Jean-Michel Cléroy, président de la FFTA. « Je me veux optimiste, croire que l’on pourra retrouver nos licenciés et accueillir de nouveaux pratiquants. Nous avons la chance d’être passionnés d’un sport qui se pratique aisément dans le respect des distanciations et gestes barrières. Nous pouvons y voir une opportunité pour le tir à l’arc de se démarquer à la rentrée et d’appuyer son attrait avec une campagne inédite et ambitieuse afin de ramener les pratiquants dans nos clubs. » Par ailleurs, chaque club affiliés à la FFTA disposera de kit mettant en scène cette campagne « Je suis une flèche ». Des journées portes ouvertes auront lieu les 5 et 6 et puis les 12 et 13 septembre prochains.

Leslie Mucret
Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE