Le sport comme source de bienfaits au MUC

Le Montpellier Université Club, structure omnisport, élargit ses activités au sport santé. Le programme s’adresse en priorité aux personnes atteintes de pathologies.

 
Le Montpellier Université Club omnisports (MUC) fédère aujourd’hui une trentaine d’associations et sections sportives sur la Métropole de Montpellier. Une section sport santé a été créée il y a deux ans afin de développer, entres autres, des activités physiques adaptées (APA). « Ce programme est ouvert à tout le monde et a pour but de maintenir en forme les pratiquants, de prévenir l’apparition de pathologies chroniques », explique Antoine Brulé, coach APA à la section sport santé du MUC. Les programmes, qui s’étalent sur 9 à 12 semaines, se présentent sous forme de suivi individualisé, avec un test au début et un bilan à la fin du cycle. Quatre activités sont proposées : la gym douce de réhabilitation, la marche avec bâtons, l’aviron santé sur ergomètre (MUC Aviron) et les activités aquatiques santé (3MUC Natation). Elles ont lieu à Montpellier et ses alentours, en particulier la marche avec bâtons qui change de lieux en fonction des séances alternant parc et pleine nature.

 


 

De nombreux partenaires

Toutes les disciplines du sport santé sont encadrées par des éducateurs en activités physiques adaptées et des entraîneurs professionnels formés en sport santé. L’adhésion est payante, mais « il est possible pour les personnes ayant une affection de longue durée (ALD) de se faire prescrire la pratique sportive par un médecin et d’être pris en charge par les mutuelles », rappelle Antoine Brulé. De plus, « nous sommes en partenariat avec l’Amical de l’Hérault, qui propose des tarifs de groupe pour le longe côte à leur adhérent ». Cette section compte d’autres partenaires : les Maisons Sénioriales pour aider les personnes âgées autonomes à rester en bonne santé et prévenir les maladies, le CREPS de Montpellier, Montpellier Méditerranée Métropole (3M), le MUC Aviron, les 3 MUC de Natation et l’Union Nationale des Clubs Universitaires (UNCU).
 

 

Élargir le champ d’action

Peu à peu, la section diversifie ses actions dans le sport santé en entrant dans les entreprises sur des créneaux de midi à quatorze heures, afin de permettre aux salariés des entreprises de pratiquer de l’aviron, de la gym douce ainsi que des activités plus basées sur le renforcement musculaire pour permettre de maintenir un état de forme et de bien-être. « L’offre vient tout juste d’être lancée » précise Antoine Brulé. Dans le futur, la section sport santé du MUC souhaiterait obtenir des subventions afin de pouvoir financer une partie, voire la totalité des adhésions aux personnes atteintes de pathologie qui souhaiteraient intégrer la filière APA-S, afin que l’aspect financier ne soit plus un frein. La section sport santé envisage également de se rapprocher des centres hospitaliers pour proposer un programme d’activités physiques aux patients directement après leur sortie afin d’éviter qu’ils adoptent des comportements sédentaires. Car pour le MUC Sport Santé, le sport est le meilleur des remèdes.

Aurore Martin
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE