“Mon GR® préféré” est celui de Pays Grand Pic Saint-Loup

Le GR® de Pays Grand Pic Saint-Loup a été élu “Mon GR® préféré” des Français pour l’année 2021 suite à un concours national organisé par la Fédération française de randonnée. Présentation de ses sentiers.

 
La Fédération française de randonnée organise depuis 4 ans le concours national “Mon GR® préféré”. Le lauréat, qui a obtenu 20 602 voix du grand public, pour l’année 2021 a été annoncé en décembre : il s’agit d’un GR® de Pays Grand Pic Saint-Loup, situé dans l’Hérault. « C’est une fierté et une reconnaissance du travail du comité départemental, ainsi que pour les collectivités et nos partenaires », souligne Thomas Azéma, agent de développement à FFRandonnée Hérault. La communauté de communes du Grand Pic Saint-Loup est gestionnaire de ce GR®. Le Comité départemental de la randonnée pédestre de l’Hérault a participé à la partie conception et création et continue de donner des conseils dans l’aménagement.

 

Une porte d’entrée pour le tourisme

Un GR® de Pays permet de partir à la découverte d’un territoire lors d’une itinérance qui dure plusieurs jours. Celui du Pic-Saint-Loup est composé de quatre boucles de 49 à 68 kilomètres dans l’arrière-pays de l’Hérault qui amène dans les villages viticoles au nord de Montpellier, au milieu des vignes, au cœur de la vallée de la Buèges et vers la montagne de la Séranne jusqu’aux gorges de l’Hérault. Pour Thomas Azéma, la force de ce GR® est la variété de ses paysages : « On peut visiter des vignobles, comme passer dans la garrigue un terrain plus sec, avec les cours d’eau, le fleuve Hérault et les lacs comme liaison. Tout ça autour du Pic Saint-Loup qu’on voit d’à peu près partout ». La distinction de “Mon GR® préféré” amènera une valorisation du GR® de Pays Grand Pic Saint-Loup au-delà de l’Hérault, partout en France. Le chargé de développement s’attend à une augmentation de la fréquentation des randonneurs sur les itinéraires, ainsi que dans les hébergements et les villages qui jalonnent les sentiers. « Ces sentiers pédestres font office de porte d’entrée touristique dans ces communes, la dimension économique fait partie intégrante du projet. » Le GR® de Pays Grand Pic Saint-Loup est également fréquenté par des associations locales sont nombreuses à emprunter les différents tronçons et des événements sur une journée sont régulièrement organisés. « Le comité départemental ainsi que les collectivités contribue à installer la signalétique pour éviter de se perdre, à la mise en place d’équipements », relève Thomas Azéma. « On pense à rouvrir de vieux chemins pour faire une liaison pédestre entre les villages. »

 

Deux nouveaux GR® en 2021

Il est fort à parier que les randonneurs seront nombreux sur le GR® de Pays Grand Pic Saint-Loup, et même tous ces grands sentiers, en 2021. « On y croit beaucoup », lâche Thomas Azéma. « Après le premier confinement, on a constaté une augmentation de la fréquentation et un bond de l’achat de topoguides. Il y a un vrai attrait pour la randonnée pédestre. » Les comités départementaux de la FFRandonnée ont pour rôle, entre autres, de créer, puis de valoriser les GR® de Pays en itinérance qui sont fréquentés par 2 à 5% des randonneurs. Deux projets devraient aboutir dans l’Hérault en 2021 : le GR de Pays Tours en Minervois, Saint-Chinian et Faugères et une liaison entre le lac d’Avène et le lac du Salagou au nord du département.

Leslie Mucret
Crédit photo : FFRandonnée/David Genestal
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE