Pétanque – Maison Durk : « Une équipe de gueulards »

Pour la première fois de sa carrière, Maison Durk a pu composer son équipe pour les Masters 2021. Le Tarn-et-Garonnais promet des engueulades et un jeu offensif.

 

Que représentent les Masters pour un joueur comme vous ?

C’est une fierté d’y participer parce que les Masters regroupent les meilleurs joueurs français. Ce n’est pas donné à tout le monde. C’est une belle compétition.

 

Quels souvenirs gardez-vous de vos victoires en 2009 et 2018 ?

Un de mes plus grands souvenirs est la victoire en 2009 au début de ma carrière. Cela m’a marqué parce que cette compétition est l’une des plus belles à gagner comme la Marseillaise ou un championnat de France. Un moment qu’on n’oublie pas.

 

Pour la première fois de votre carrière, on vous a demandé de composer votre propre équipe…

J’étais tout le temps placé au cinquième, sixième ou septième rang sans jamais pouvoir faire mon équipe. Je suis fier de pouvoir la faire cette année. Je joue avec Puccinelli depuis six ou sept ans. On est tous des collègues. Sur le papier, je suis le capitaine de l’équipe mais sur le terrain de boules, il n’y plus de chef. J’ai choisi Jean Feltain puisque je lui avais promis de le prendre s’il était dans les points. Je connais bien Hatchadourian avec qui j’ai déjà joué plusieurs fois.

 

Justement, comment jugez-vous votre équipe ?

Il va falloir que tout le monde s’accroche parce que ça va gueuler ! Cette année, on est quatre gueulards. Certains nous aiment, d’autres non, comme dans tous les sports. C’est notre habitude, notre façon de jouer. On n’est pas des garçons méchants. Gueuler, c’est notre force et on arrive à déstabiliser nos adversaires. Avec Jean-Michel (Puccinelli), on est obligés de s’engueuler. Pareil pour « Moineau » Feltain et Hatchadourian. On a fait équipe basée sur le tir. Si ça marche tant mieux, si ça ne marche pas, on pointera.

 

Vous aimez faire le spectacle. Sans le public, ce sera forcément un peu différent…

C’est sûr, ça change énormément de choses. On aime bien faire le spectacle, se faire tirer les oreilles. Ce ne sera pas pareil sans le public.

 

Quels seront vos objectifs pour ces Masters ?

Déjà il faudra avancer, faire du mieux possible et essayer de participer à la grande finale. L’objectif est de gagner mais ça fait trop longtemps qu’on ne joue pas à cause de ce microbe. On a envie de jouer maintenant, ça nous manque.

Propos recueillis par Loïc Feltrin

 

Programme des Masters 2021

Etape 1 : Saint-Tropez, 23 et 24 juin

Etape 2 : Romans-sur-Isère, 30 juin et 1er juillet

Etape 3 : Montluçon, 21 et 22 juillet

Etape 4 : Thaon-les-Vosges, 28 et 29 juillet

Etape 5 : Six-Fours-les-Plages, 11 et 12 août

Etape 6 : Trévoux, 18 et 19 août

Etape 7 : Nevers, 24, 25 et 26 août

Final Four : Lieu à définir, 8 et 9 septembre

 

Crédit photos : QUARTERBACK et
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE