Masters de pétanque 2018 : Objectif Final Four !

Si l’équipe Sarrio est déjà assurée de terminer à la première place du général de ces Masters, les six autres équipes peuvent encore espérer une place parmi les quatre premiers, qui se disputeront la finale à Istres le 4 septembre prochain.

 

Une équation à s’en casser la tête. Oui, cette dernière étape des Masters de Pétanque 2018 va donner des maux à tous les joueurs tant l’enjeu est énorme et l’issue… complexe. Une seule équipe se rendra ce 28 août à Nevers avec l’esprit tranquille, l’équipe Sarrio. Déjà qualifiée et assurée de terminer première du classement, elle aura tout de même un rôle d’arbitre auprès des six autres triplettes qui joueront leur peau.

> Les Masters : La Ligue des champions de la pétanque

C’est ceux pour qui l’exploit sera le plus compliqué à réaliser. Actuellement derniers du classement, les coéquipiers de Claudy Weibel devront tout bonnement remporter cette étape de Nevers s’ils veulent espérer avoir leur place au Final Four. Et encore, ce n’est pas tout. Pour valider leur qualification, il faut encore espérer des défaites dès les quarts de finale (soit la première rencontre de l’épreuve) des équipes Robineau, Loy et Madagascar. Et ce n’est toujours pas fini ! La dernière nommée ne devra pas remporter son éventuel barrage. Seules ces conditions réunies permettront à l’équipe Internationale de se rendre à Istres.

> Philippe Quintais : “Comme si je gagnais Roland-Garros”

L’équipe de France a réalisé de véritables Masters en dents de scie. Avec un départ en trombe lors de la 1ere étape (victoire à Châteaurenard), elle s’est ensuite écroulée, perdant même trois quarts de finale d’affilés. Mais, la semaine passée, elle s’est totalement reprise et s’est donnée un peu d’air en allant gagner à Limoux. Ce qui lui permet d’être dans une position légèrement plus souple que d’autres équipes lors de cet avant-dernier rendez-vous. Son objectif est de passer les quarts de finale, face à l’Équipe Loy qui jouera elle aussi toutes ses cartes sur cette rencontre. Pas une mince affaire, mais tout de même réalisable si les Bleus décident de jouer à leur vrai niveau de jeu, notamment à quelques semaines des Championnats du Monde.

> Dylan Rocher : “Rentrer dans l’histoire de mon sport”

L’équipe de Madagascar (à égalité avec la France à 27 pts), elle se trouve presque dans une situation « confortable ». Tous comme les coéquipiers de Philippe Suchaud, ils doivent remporter leur quart de finale qu’ils disputeront face à… l’équipe locale, qui est bien souvent la triplette la plus faible du tournoi. Rien n’est fait, mais cela sent tout de même assez bon du côté de l’équipe Africaine. De son côté, l’équipe Montoro aura la lourde tâche d’affronter l’équipe Sarrio dès la première rencontre. Des leaders qui, certes sont déjà qualifiés, mais n’ont encore jamais perdu lors d’un quart de finale sur cette édition 2018. Pourtant, c’est victoire obligatoire pour les actuels troisièmes. Enfin, l’équipe Loy et Robineau ont toutes deux le même objectif : atteindre la finale à Nevers pour espérer aller à Istres. Il y aura sûrement quelques mains tremblantes durant cette dernière épreuve…

Maxime Charasse
Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE