Maryan Barthélémy : « Le parfait complément des Masters » 

La 17ème édition du Trophée des Villes réunira les plus grands champions français de pétanque du 23 au 26 novembre à Autun. Maryan Barthélémy, l’organisateur de l’événement à Quarterback, s’est confié sur cette compétition au succès grandissant…

 

Maryan Barthélémy, parlez-nous de ce Trophée des Villes, qui débutera dans un peu moins de deux mois…

Ce Trophée a été créé en 2001, c’est le parfait complément des Masters de Pétanque. C’est une compétition hivernale qui réunit les 32 meilleures équipes de villes françaises. Ce sont des sélections départementales qui permettent de définir ces 32 équipes. Cette année, plus de quarante candidatures ont été reçues.

Les meilleurs joueurs français seront-ils présents ?

Oui, nous aurons quasiment tous ceux qui étaient présents aux Masters. La formule de jeu est un petit peu particulière puisque les équipes seront composées de quatre joueurs. Chaque match sera fait de deux parties en doublette, une partie en triplette et du tir de précision en cas d’égalité à l’issue des triplettes. Il faut également souligner qu’un joueur de moins de 22 ans fait obligatoirement partie de chaque équipe.

Comment expliquez-vous le succès grandissant de cet événement ?

Les gens veulent s’inscrire et participer au Trophée des Villes parce que les Masters sont inaccessibles pour 95% des licenciés. Si l’on fait partie des meilleurs de son département, on peut tout à fait envisager une participation au Trophée des Villes. Et puis comme la compétition est désormais télévisée, ils sont nombreux à vouloir la disputer. L’engouement est forcément plus important, d’autant que les événements organisés par Quarterback sont toujours carrés. Nous sommes investis depuis vingt ans dans la discipline, nous n’avons pas attendu le développement des dernières années pour nous y atteler. Et la réalité du terrain nous donne raison puisque les spectateurs sont de plus en plus nombreux. L’année dernière à Valence d’Agen, tout était bondé dès le matin. Cette année à Autun, nous sommes très confiants. La Saône-et-Loire est une vraie terre de pétanque, il devrait encore une fois y avoir beaucoup de monde.

Cette édition 2017 devrait donc être une nouvelle réussite…

Oui, nous préparons même les prochaines éditions. En 2019, nous serons par exemple de retour à Valence d’Agen. Nous sommes également en finalisation avec deux ou trois communes pour 2018. On espère l’annoncer dans deux mois à Autun, on ne s’arrête pas !

Propos recueillis par Bérenger Tournier

 

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE