Le grand retour des Masters de Pétanque

Dès le 1er juillet et jusqu’au Final Four le 9 septembre, la cuvée 2021 des Masters de Pétanque fait son retour. Une édition au plateau exceptionnel pour un événement qui va continuer de se développer dans les années à venir. Les amoureux de la pétanque vont pouvoir vibrer à nouveau. En 2020, les Masters de […]
Dès le 1er juillet et jusqu'au Final Four le 9 septembre, la cuvée 2021 des Masters de Pétanque fait son retour. Une édition au plateau exceptionnel pour un événement qui va continuer de se développer dans les années à venir.
Les amoureux de la pétanque vont pouvoir vibrer à nouveau. En 2020, les Masters de Pétanque, reconnus pour être la Ligue des champions de la discipline, n'avaient pu avoir lieu en raison du contexte sanitaire. L'événement fait son retour en 2021, avec sept étapes et un Final Four au programme, répartis entre juillet et septembre.« Pour nous, cela a été un vrai crève-cœur de ne pas pouvoir organiser l'édition 2020 », reconnaît Antoine Borgey, président de Quarterback, agence organisatrice des Masters de Pétanque.« Mais la joie de retrouver l'événement en ce début d'été est toute aussi forte. Toutes les villes prévues en 2020 n'ont pas pu candidater à nouveau, mais nous avons tenu à intégrer le maximum de villes qui étaient prévues lors de la précédente édition. Nous avons invité les équipes qui étaient qualifiées pour l'édition 2020. Le Maroc aurait dû être présent, mais ce n'est finalement pas possible en raison de conditions de déplacement particulièrement strictes. Mais je donne bien entendu rendez-vous au Maroc l'année prochaine. Pour cette année, nous sommes ravis d'accueillir, pour la première fois, l'équipe d'Espagne. L'Italie a également confirmé sa présence. Il était important d'avoir des joueurs étrangers, cela fait partie de l'ADN des Masters de Pétanque. » Concernant le plateau, justement, les Masters sont une nouvelle fois fidèles à leur réputation...
Pour lire la suite :
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

Désolé, vous ne pouvez pas laisser de commentaire sur cet article.

PUBLIER UN COMMENTAIRE