Dylan Rocher : « Une saison exceptionnelle »

Déjà vainqueur de la Coupe de France des clubs il y a quelques mois, Dylan Rocher vient de remporter la Coupe d’Europe avec son club de l’ABC Draguignan. Une véritable consécration pour celui qui a tout gagné cette année, et qui attend un heureux événement lors des prochaines semaines…

 

Dylan Rocher, vous venez de remporter la Coupe d’Europe des Clubs avec l’ABC Draguignan. On imagine que vous devez être très heureux !

Tout à fait, d’autant que c’est un titre qu’il me manquait. Mais ce n’est pas mon titre, c’est celui du club, des bénévoles, des dirigeants, etc. Je pense beaucoup aux présidents, qui rêvaient de cette victoire en Coupe d’Europe depuis un moment. C’est pour eux que nous avons joué et gagné ce week-end. Encore une fois, c’est très important pour moi de les mettre en avant. Quand on voit le travail qu’ils réalisent depuis toutes ces années, c’est une juste récompense pour eux.

Dans le monde de la pétanque où la performance individuelle est omniprésente, ces titres collectifs doivent avoir une saveur très particulière…

Totalement, en équipe, on se sent toujours plus forts. D’autant que nous avons un sacré groupe, nous sommes toujours très bien accompagnés. Sur cette Coupe d’Europe, 37 personnes du club avaient fait le déplacement, ce qui prouve cette solidarité et cette amitié qui nous unit à l’ABC Draguignan.

Vous avez déjà tout gagné malgré votre jeune âge. La motivation est-elle toujours là ?

Oui, bien-sûr. Quand tu joues tous les week-ends et parfois tous les jours, c’est vrai que tu peux être un peu moins motivé. Mais l’envie de toujours gagner et de battre les records est toujours là, c’est d’ailleurs ce qui me motive.

2017 aura été une année incroyable pour vous…

Oui, c’est une saison exceptionnelle, il n’y a pas vraiment de mot pour la définir. Ce qui est sûr, c’est que ça va être dur de faire mieux (rires) ! Quand on attaque la saison, on se dit que si on fait un bon résultat aux Championnats de France, ce serait déjà magnifique. Après, c’est sûr que les victoires amènent les victoires, je suis vraiment très satisfait et heureux. En plus, je vais être papa au début du mois d’avril. C’est vraiment une année formidable et pleine à tous les niveaux.

Votre enfant pourrait être un futur grand de la pétanque !

Ce sera une petite fille, mais je préfère quand même qu’elle se mette au tennis ou à un autre sport (rires) !

Propos recueillis par Bérenger Tournier

 

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE