Coupe de France de Pétanque : « Nous avons fait preuve de persévérance »

La Finale de la Coupe de France de pétanque se déroulera ces vendredi et samedi au Palais des Sports de Marseille. L’organisation a dû être adaptée. Détails avec Xavier Grande, directeur administratif de la Fédération française de pétanque.

Comment la Fédération française de pétanque et de jeu provençal s’est-elle adaptée à la pandémie de Covid-19 pour organiser cette finale de la Coupe de France ?

Nous avons mis en œuvre un protocole sanitaire stricte, validé par la Préfecture des Bouches-du-Rhône, avec des couloirs de circulation, le port du masque obligatoire et l’aération du Palais des Sports de Marseille par exemple. Suite à l’arrêté du 26 septembre qui a été modifié entre temps, la compétition se jouera à huis-clos.

 

Avez-vous essuyé des forfaits à cause de la pandémie de Covid-19 ?

Les huit clubs qualifiés (Antibes, Bassens, Bron, Fréjus, Le Mans, Metz, Pau et La Salvetat-Saint-Gilles, ndlr) vont tous participer. Ils n’ont pas connu de problèmes spéciaux. Il faut savoir qu’il y aura un médecin dans la salle pendant ces deux jours. En revanche, toutes les animations à destination des écoliers, des collégiens, des lycéens et des étudiants, ainsi que celles de handipétanque ont malheureusement été annulées.

 

 

Quelles conséquences ces restrictions peuvent engendrer ?

D’abord, nous avions le droit d’accueillir 5 000 personnes, puis nous sommes descendus à 1 000 et maintenant huis-clos. Il y aura forcément des conséquences sur la recette. Cela va être compliqué, mais l’essentiel est de tenir cette finale. Dans ce contexte, nous avons fait preuve de persévérance.

 

Quels sont vos partenaires dans cette organisation ?

Nous sommes accompagnés par des institutionnels, la Ville de Marseille et la Région Sud, mais aussi par des membres de notre club partenaire, dont Obut, MMA et Ford. Une cinquantaine de bénévoles sera sur place lors des deux jours et la FFPJP sera représentée par un staff d’une vingtaine de personnes. C’est la première manifestation sportive au Palais des sports de Marseille depuis la fin du confinement. Le responsable de la salle tout comme la Fédération veulent s’assurer de la sécurité du public. La compétition sera également télévisée chez notre partenaire la chaîne l’Équipe. Nous voulons lui fournir de belles images, malgré l’absence de public.

 

Cette édition 2020 a-t-elle un caractère symbolique en se déroulant à Marseille, dans la région où est née la pétanque ?

C’est la première fois que la finale de la Coupe de France se joue à Marseille, près du berceau de ce sport. On aurait voulu faire une grande fête, mais ce n’est pas possible cette année. Déjà, nous avons pu l’organiser, montrer à tout le monde qu’on est capable de le faire et que le sport doit continuer.

 

À lire également > Droit au but à Marseille

À lire également > Pétanque – Dylan Rocher : « On s’adapte aux contraintes »

Propos recueillis par Leslie Mucret

Crédit photo : Icon Sport

Crédit photo : Christophe Bruel / Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE