Le CREPS de Toulouse tourné vers l’avenir

La Région Occitanie mène au CREPS de Toulouse d’importants travaux afin d’améliorer les conditions d’accueil, d’hébergement et d’entraînement des 373 sportifs fréquentant le centre.

Au CREPS de Toulouse, la Région Occitanie a lancé un chantier d’envergure avec la construction d’une résidence d’hébergement et la restructuration de l’accueil, qui permettra de porter la capacité à 281 lits (contre 191 actuellement) et d’améliorer l’accessibilité du site pour les sportifs et les visiteurs. D’un coût total de 10 M€, cette opération est portée et financée par la Région Occitanie à hauteur de 9 M€ et a bénéficié d’un soutien financier de l’Agence nationale du Sport. La Région a par ailleurs mobilisé 3 M€ pour doter le CREPS de Toulouse d’une halle couverte et de 2 nouveaux terrains extérieurs de beach volley destinés à l’entraînement permanent des équipes de France. Cofinancés par l’Agence nationale du Sport, ces équipements seront mis en service avant la fin du mois.
 

 
« Nous avons en Occitanie des structures et des équipements d’excellence dédiés à l’accueil de sportifs, de la formation à la préparation aux grandes échéances sportives comme la Coupe du Monde de Rugby 2023 et les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 », se réjouit Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée. « Nos CREPS sont en ordre de marche pour accueillir les athlètes et leur offrir des conditions d’entraînement et d’hébergement optimales et ainsi leur permettre d’atteindre le plus haut niveau. Ces 5 dernière s années, nous avons investi plus de 56 M€ pour moderniser les sites de Font-Romeu, Montpellier et Toulouse. »

Olivier Navarranne
Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE