L’esport reconnecte les étudiants de l’UFR STAPS Reims

L’Association rémoise des étudiants en STAPS a organisé des tournois d’esport en janvier pour proposer une activité sociale à ses adhérents. Des événements qui pourraient se reproduire dans les prochaines semaines.

 
L’Association rémoise des étudiants en STAPS (ARES) a trouvé un moyen de garder le contact avec les étudiants de l’UFR STAPS Université de Reims Champagne Ardennes (URCA) : organiser un tournoi d’esport. « Nous voulions montrer que l’ARES est présente pour eux pendant cette période compliquée et créer du lien malgré la fermeture de l’Université grâce à cette pratique nouvelle », indique Justin Debeve, vice-président de l’association chargé de l’événementiel. « C’est un moyen de proposer un amusement ainsi qu’un soutien psychologique. » L’ARES s’est mis en lien avec l’Association sportive de l’Université de Reims Champagne Ardennes pour mener à bien ce projet. Pendant deux semaines, en janvier, une trentaine de participants se sont défiés sur la plateforme Toornament grâce à deux jeux, FIFA football 2021 sur les consoles Xbox et Playstation et Mario Kart, jeu de courses de voitures avec des personnages bien connus de la marque japonaise sur Nintendo Switch. Après une phase aller qui a duré une semaine, les meilleurs joueurs de FIFA sur Playstation ont continué leurs confrontations en seizièmes de finale pour arriver jusqu’en finale. Les participants sur Xbox ayant été moins nombreux, les meilleurs de chaque groupe se sont à nouveau affrontés dans une poule. Le même format a été adopté pour Mario Kart sachant que les pilotes ont joué contre l’ordinateur et le classement a été établi grâce au nombre de points marqués par la place obtenue en fin de course.

 

Maintenir le lien

Les deux premiers de chaque tournoi ont reçu des bons d’achats et les troisièmes des goodies à l’effigie de l’ARES. De plus, un tirage au sort a permis à un participant de remporter un Google home mini. Mais l’essentiel pour le bureau des étudiants de proposer une animation qui rassemble : « D’abord nous avons créé un événement sur Facebook pour expliquer le principe de ces tournois et donner des informations. Lors de la deuxième phase, nous avons instauré un lien sur Discord, logiciel de messagerie instantanée conçu pour la communauté des joueurs de jeux vidéo, pour commenter plusieurs matchs », relate Justin Debeve. L’objectif est d’autant plus rempli que des étudiants ont commencé à organiser leur compétition d’esport de leurs côtés en utilisant les différents outils dévoilés par l’ARES. Après la réussite de cette première édition de tournois esport – « nous avons reçu plusieurs remerciements, même d’étudiants qui ont été vite éliminés », précise Justin Debeve -, d’autres événements en ligne pourront être organisés avec un format différent dans le cas où le couvre-feu après 18 heures serait prolongé, voire si un nouveau confinement est décrété. « Nous envisageons d’organiser de nouveaux tournois de FIFA et Mario Kart mais sur une soirée, avec en plus des parties de League of Legends, un jeu vidéo type arène de batailles. Nous pouvons aussi proposer des blind tests et des parties du jeu de société loup garou et la liste n’est pas exhaustive ! Ces actions n’ont pas encore eu lieu, mais tout est prêt pour offrir de bons moments aux adhérents de l’ARES », annonce Justin Debeve.

Leslie Mucret
Crédit photo : PictureAlliance / Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE