L’esport, nouvelle discipline phare en Bretagne

La Région Bretagne va sponsoriser une équipe de esport en 2021. Crazy esport sera accompagnée financièrement et portera les valeurs du territoire lors des compétitions. Plus d’explications avec Loïg Chesnais-Girard, président du Conseil régional.

 
Pourquoi la Région Bretagne a décidé de sponsoriser une association de esport ?

On ne peut pas ne pas s’intéresser à ce phénomène. 30 millions de Français jouent au jeux vidéo, dont un million qui font de la compétition. Ce n’est pas anecdotique et cela vaut le coup de s’y intéresser fortement. De plus, ces derniers mois nous avons pris conscience de l’importance du numérique. Pendant le premier confinement, nous avons assisté à une explosion du jeu vidéo. Des adultes qui avaient arrêté s’y sont remis. La pratique du esport qui doit être considérée comme les autres.
 
Pourquoi l’association Crazy esport (photo) ?

La Région a lancé un appel candidatures en juin dernier pour trouver l’équipe avec laquelle nous serons partenaires en 2021, avec comme critères que l’association existe depuis plus d’un an, que le siège se situe sur notre territoire et qu’une partie des membres résident en Bretagne. Trois ont répondu. Le jury, composé de représentants de la Région Bretagne, du Comité régional olympique et sportif et du Campus Sport Bretagne, a été séduit par la diversité de l’équipe Crazy esport. L’association existe depuis six ans à Senée dans le Morbihan. Les joueurs participent à des tournois à travers le monde et ont déjà un palmarès dans des jeux de combat ou de sports.

 

 

De quelle manière la Région va accompagner ces joueurs ?

L’équipe Crazy esport Région Bretagne va bénéficier d’un soutien financier plafonné à 10 000 euros pour participer aux compétitions internationales en 2021. Nous allons leur ouvrir le Campus Sport Bretagne, qui se situe à Dinard, pour que les joueurs puissent suivre une préparation physique et mentale. Ils ont les mêmes besoins d’accompagnement à la performance qu’un sportif classique. Nous ferons un bilan après un an.
 
En plus de ce sponsoring d’équipe, de quelle manière la Région Bretagne s’implique-t-elle dans le développement du esport ?

Nous pensons que l’esport peut donner une texture particulière au territoire. La Bretagne peut se passionner pour cette discipline, comme pour le cyclisme et la voile de compétition. La coopération et de travail d’équipe sont des valeurs et que nous retrouvons dans le esport et que nous voulons véhiculer. Nous comptons un bon nombre d’acteurs du jeux vidéo sur le territoire. Il y a deux ans, je me suis rendu au Stunfest, organisé à Rennes par l’association 3HitCombo, qui est l’équivalent des Vieilles Charrues pour le jeu vidéo, et je me suis rendu compte de la diversité du public. La Région soutient aussi d’autres salons et nous avons la chance d’avoir aussi quelques influenceurs qui résident en Bretagne, dont le Joueur du Grenier.

Propos recueillis par Leslie Mucret
Crédit photo : Crazy Esport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE