L’équipe de France d’escalade se prépare pour les JO 2020

L’escalade entrera au programme des Jeux olympiques pour la première fois à Tokyo en 2020. Onze athlètes français sont au Pôle olympique de Voiron pour se préparer en vue des différentes échéances de qualification.

 
Depuis deux ans, l’équipe de France d’escalade se prépare pour les Jeux olympiques de Tokyo en 2020. Onze athlètes s’entraînent au Pôle olympique de Voiron (Isère), qui comprend un mur de difficulté de 20 m de haut, une salle de bloc et un mur de vitesse ; ainsi qu’une salle de musculation, une grande salle d’échauffement et un pôle médical, avec l’espoir de faire partie des 20 grimpeurs et des 20 grimpeuses qualifiés.

A lire aussi > L’escalade sur la voie olympique

Pour cette première de l’escalade aux JO, le format combiné qui rassemble les trois disciplines, la vitesse, le bloc et la difficulté, a été retenu.  Les Championnats du monde à Tokyo, du 11 au 21 août, présenteront la première opportunité de qualification car les sept premiers de l’épreuve combinée valideront leur ticket. Plus tard, du 28 novembre au 1er décembre, un Tournoi de qualification olympique aura lieu à Toulouse et les six meilleurs grimpeurs et grimpeuses pourront participer aux JO. Enfin, le Championnat d’Europe au printemps 2020 donnera un dernier billet pour un athlète par catégorie. Les Français qui ont le plus de chances de participer aux Jeux olympiques de Tokyo sont : Manu Cornu, Fanny Gibert, Anouck Jaubert et Bassa Mawem.

Leslie Mucret
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE