Bailamos, dansons sur le territoire de Maubeuge

Plusieurs passionnés de danse ont concrétisé leur projet de créer la structure Bailamos à Maubeuge, dans le Nord. En plus de transmettre leur passion pour les danses latines, ils veulent combler un manque sur leur territoire.

 
« Nous sommes très heureux de pouvoir offrir pour la première fois des événements basés sur la danse latine à la population de Maubeuge et du territoire Sambre Avesnois. » L’association Bailamos est née en septembre 2020, mais son équipe, emmenée par son président Romain Hocquet, a déjà beaucoup d’ambitions. « Ce projet commun entre amis a été inspiré par une passion commune de la danse, mais également par des envies de cohésion et d’implication dans la vie associative », décrit-il. Une vingtaine d’adhérents ont rejoint les cours hebdomadaires de cette structure labellisée par la Fédération française de danse et basée à Maubeuge, dans le département du Nord. Pendant cette période de ralentissement, les animateurs préparent des projets pédagogiques pour accueillir de nouveaux publics, dont des enfants de 4 à 18 ans, à la rentrée de septembre 2021. « Notre objectif est de combler un manque sur notre territoire où il n’y pas d’activités de danses latines pour les enfants », insiste Romain Hocquet. « Nous avons pris contact avec des associations de la Ville pour travailler avec elles. » Bailamos veut également enseigner la salsa, la batchata et le kizomba à des personnes en situation de handicap. « Encore une fois, nous avons aussi constaté un manque dans la proposition des loisirs en direction de ces personnes, alors nous prenons l’initiative de créer un créneau pour eux, pour leur permettre de s’évader un peu », explique Romain Hocquet. « Nous allons travailler en partenariat avec l’association “Handicap autrement” pour trouver les moyens d’adapter l’enseignement. »

 

 

Un festival de danse tout l’été

Les partenaires, futurs et actuels, pourront découvrir les activités de Bailamos lors du festival en plein-air sur la place Vauban de Maubeuge prévu l’été prochain. « Nous avons vu le même genre de festival à Lille et avons voulu saisir l’opportunité de reprendre le concept dans notre ville », explique Romain Hocquet. « Nous allons inviter plusieurs associations pour des initiations et des démonstrations de danse sur une scène de 900 m2 lors de ce “Summer dance” tous les samedis de juillet et d’août. Cet événement inédit gratuit et en fin d’après-midi et en soirée qui peut dynamiser le centre-ville. » L’association est en lien avec les services de la police nationale pour améliorer les procédures en fonction des mesures autour de la crise sanitaire et du plan vigipirate. Autre thématique qui tient à cœur aux animateurs, l’égalité homme-femme. « Nous mettrons en avant des DJ femmes pendant ce festival », annonce Romain Hocquet. Avec ce “Summer Dance”, en adaptant ses cours à différents publics ainsi qu’en créant son site internet, cette toute jeune structure de danses latines espère donner le goût de la pratique, voire l’esprit compétitif, à la population de Maubeuge, mais également au-delà jusqu’à Mons, Lille et Valenciennes. « Il y beaucoup de travail, mais on va s’y mettre », sourit Romain Hocquet.

Leslie Mucret
Crédit photo : Bailamos
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE