Quentin Bigot a signé une CIP pour mieux se focaliser sur les JO 2020

Hier, le lanceur de poids Quentin Bigot a signé une Convention d’insertion professionnelle avec son employeur pour mieux se consacrer à sa préparation pour les JO à Tokyo.

 
Quentin Bigot, vice-champion du monde de lancer de marteau, a signé hier sa Convention d’insertion professionnelle (CIP) avec l’Agence nationale du sport (ANS), la Fédération française d’athlétisme et son employeur VFLI, entreprise ferroviaire de transport de marchandises du groupe SNCF. Cet accord visant à permettre au sportif mosellan d’aborder plus sereinement sa préparation pour les Jeux olympiques de Tokyo 2020 a été favorisée par le travail en amont de la Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale de la Région Grand Est auprès de VFLI. Pour rappel, le dispositif des CIP permet aux athlètes de haut niveau de bénéficier d’un aménagement de son temps de travail pour se consacrer à sa pratique sportive. « J’ai toujours été soutenu par VFLI, depuis mon arrivée dans la société en 2015, et cette convention marque un renfort supplémentaire de cet accompagnement », s’est réjoui Quentin Bigot. « Il s’agit réellement d’un gros plus dans la réalisation de mon double projet, qui me permet de professionnaliser davantage ma carrière sportive, tout en me permettant de monter en compétences chez VFLI, où je viens de passer assistant formateur. Je bénéficie désormais d’une plus grande flexibilité pour organiser mes entraînements, et d’une prise en charge totale de mon temps de travail, qu’il s’agisse de temps passé à VFLI ou sur un stade d’athlétisme. »

 

 

« Tout en conciliant les entrainements, les déplacements, les stages et les compétitions, Quentin mène chez nous de front sa carrière avec un objectif professionnel bien défini : former des jeunes au métier de conducteur de train », a ajouté Alain Ribat, président de VFLI. « Nous sommes fiers d’avoir permis à Quentin de réaliser l’un de ses rêves : devenir conducteur de train, après une formation professionnalisante assurée par VFLI. Aujourd’hui, il s’investit à transmettre son savoir et sa culture de la performance à de futurs conducteurs de train au sein de notre centre de formation. » « La performance sportive de l’athlète passe par un parfait équilibre entre sa vie personnelle et sa vie professionnelle. Quentin pourra désormais se consacrer pleinement et sereinement à sa préparation olympique », a souligné Claude Onesta, manager général de la Haute-Performance à l’ANS.

Leslie Mucret
Crédit photo : PHILIPPE MILLEREAU / KMSP
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE