La marche nordique au service de la santé à l’Athlétic Club Montpellier

L’Athlétic Club Montpellier développe le sport santé et a ouvert des séances de marche nordique adaptées pour des personnes atteintes de longues maladies. Elles sont organisées dans les espaces verts de la ville.

 
À l’Athlétic Club Montpellier, aucune discipline de l’athlétisme n’est oubliée, et surtout pas celles de la filière santé. Depuis plus de deux ans, Philippe Segala, éducateur sportif, s’évertue à développer le projet sport sur ordonnance de l’une des sections du Montpellier Athlétic Méditerranée Métropole, en s’appuyant notamment sur la marche nordique. « Avec cette pandémie de Covid-19, nous nous sommes rendu compte que la marche nordique est une chance pour des personnes qui ne peuvent plus aller dans des salles de sport ou même pratiquer dans des centres hospitaliers », raconte-t-il. « Cette discipline est encadrée et autorisée car elle réunit toutes les conditions des règles sanitaires étant une activité de plein air qui permet de respecter la distanciation physique. »

 


 

Lever les freins

Des créneaux, adaptés à tous les niveaux, sont réservés aux personnes atteintes d’affection longue durée (ADL) pour « casser la sédentarité et apporter un complément dans leur traitement », explique Philippe Segala. Et selon l’éducateur sportif, la marche nordique est le fer de lance de l’athlétisme santé : « cette discipline fait travailler 90% des muscles du corps. Les pratiquants adoptent une meilleure position grâce aux bâtons, marchent plus vite, ont une meilleure amplitude dans leurs mouvements. » Les séances de deux heures de marche nordique se déroulent dans les espaces verts de Montpellier. Une séance hebdomadaire au stade Philippidès, lieu où est basé l’Athlétic Club Montpellier, ou au Parc Montcalm est agrémentée de jeux qui font travailler le cardio et favorisent le renforcement musculaire. « Nous avons la chance d’avoir trois éducateurs diplômés activités physiques adaptés qui peuvent assurer un nombre de créneaux importants. Cela permet d’enlever les freins pour des personnes qui ont des soucis d’emploi du temps car ils doivent suivre leurs traitements. » L’Athlétic Club Montpellier lève également le frein de prix en proposant les deux premières séances découverte gratuitement.

 

 

Une activité continue pendant le confinement

Pendant le mois de novembre et début décembre, trois créneaux avec six personnes en moyenne étaient toujours actifs. « Les éducateurs sportifs et les personnes à qui on a prescrit du sport sur ordonnance ont toujours bénéficié d’un régime particulier », explique Philippe Segala. « Les patients ont pu profiter des séances pendant deux heures. » Le nombre de créneaux dédié aux personnes ALD augmentera quand les restrictions sanitaires seront assouplies. En janvier, si la situation le permet, Philippe Segala envisage d’organiser une séance en partenariat avec le magasin d’équipements d’athlétisme Les Foulées qui sera gratuite et ouverte à tous, toujours dans l’optique de promouvoir le sport santé sur la Métropole de Montpellier.

Leslie Mucret
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE