Athlétisme : Un meeting international de retour à Nice

Entre 1971 et 2001, le meeting Nikaia était une compétition référence de la discipline. L’événement réunissait de grands champions internationaux. Il va revivre, il faudra attendre 2022 pour retrouver la liesse et un plateau de très haut calibre.

Sur la Côte d’Azur, Monaco est devenue the place to be de l’athlétisme. Congrès, compétitions, meeting Herculis. Pourtant pendant deux décennies à la fin du dernier siècle, le Nikaia de Nice a attiré champion et public en nombre. Alors sur la baie des Anges on est un peu nostalgique du passé glorieux du tartan de Charles Ehrmann. Pendant sa période faste Nice a vu quelques records du monde tomber. A l’image du légendaire Serguei Bubka, à la perche, le 10 juillet 1988 effaçant une barre à 6m06. Quatre autres ont été battus dans l’histoire du meeting, le 1500m masculin en 1985 et 1995. Paula Ivan, le mile en 1989. Dernier record en date, la dernière année de l’évènement en 2001, Justyna Bak fait tomber la marque mondiale du 3000M steeple.
 

 
La dernière compétition majeure à s’être disputé était le DécaNation en 2011. A l’époque 10.000 spectateurs s’étaient massé pour voir quelques stars de la disciplines (Aaron, Gatlin, Lemaître, Lavillenie…). Et déjà le maire de Nice, Christian Estrosi voulait faire ressusciter dès l’année suivante le Nikaia. L’idée est finalement ressortie des cartons ces dernières semaines. En manque de compétitions, les athlètes sont en demande de courses. Certains ont aussi besoin de réaliser les minimas en vue des Jeux. Résultat, samedi 12 juin, la première édition de cette nouvelle réunion 2.0 aura lieu. Au programme huit épreuves de demi-fond (800m, 1500m, 3000m steeple, et 5000m) mais aussi des épreuves paralympiques. On connaît déjà certains noms reluisants qui courront sur le tartan de Nikaia. A l’instar d’Hanna Klein, l’Allemande, médaillée de bronze sur 1500m aux derniers Europe en salle. Le champion du monde de crosscountry 2010 Teklemariam Medhin sera aussi de la partie. Le tout se déroulera à huis clos, mais les organisateurs voient déjà plus loin. Un projet ambitieux rassemblant toutes les épreuves de la discipline pourrait être proposé. Ainsi en 2022, le meeting Nikaia pourrait renaître et cette fois ci pour de bon.

Alexandre Pastorello
Crédit photo : Sportsfile / Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE