Athlétisme : Renaud Lavillenie côtoie à nouveau les sommets

Renaud Lavillenie est en forme olympique. Samedi, le champion français a franchi la barre de 6m06 lors du All Star Perche, se déroulant chez lui, à Aubière. Il s’agit de son meilleur saut depuis 2014.

Renaud Lavillenie côtoie à nouveau les sommets. Le perchiste tricolore a sauté à 6m06. Une performance exceptionnelle qui lui permet de remporter le concours All Star Perche, qui se déroulait chez lui, à Aubière. À domicile, Lavillenie est comme un poisson dans l’eau. Il franchit dans un premier temps 5m70 et 5m86 au premier essai, quand les barres étaient encore à la limite du raisonnable. Par la suite, le concours monte d’un cran. Le Français échoue d’abord à son premier essai à 5m96 mais passe à sa deuxième tentative. Proche des mythiques six mètres, le champion olympique de Londres se sent pousser des ailes et tente de monter la barre à 6m06. Ce dernier échoue d’abord sur ses deux premiers essais. La suite est désormais connue. Renaud Lavillenie réalise un saut exceptionnel et franchit cette barre avec une belle marge. Très rassurant après les deux dernières compétitions manquées. Cette performance entre dans son histoire personnelle. C’est son meilleur saut depuis 2014 et surtout sa troisième meilleure performance en carrière. Et comme un grand champion va toujours plus haut, toujours plus loin, Lavillenie a ensuite tenté de battre le record du monde détenu par le jeune prodige suédois Armand Duplantis (6m18). Il s’est donc attaqué à une barre fixée à 6m20, en vain.

 

 

Peu importe, le champion est en forme, et c’est de bon augure pour les prochaines échéances. Prochainement, le championnat d’Europe devrait être un concours de haut vol. Avec les deux monstres de la discipline que sont Renaud Lavillenie et Armand Duplantis, les limites de la perche semblent pouvoir être repoussées. Les deux perchistes ont chacun franchit la barre des six mètres à deux reprises cette année, et se tirent la bourre pour le record du monde, toujours détenu par le Suédois. À Torun (Pologne), les championnats d’Europe en salle (du 4 au 7 mars) promettent donc d’être passionnant. Une première grosse échéance avant les Jeux de Tokyo qui auront lieu cet été. À 34 ans, le perchiste tricolore tentera de récolter la troisième médaille olympique de sa carrière, tandis que le jeune suédois de 21 ans sera en lice pour remporter une première breloque olympique.

Mattéo Rolet
Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE