Athlétisme : Marseille avant Tokyo pour les athlètes

Ce soir, la réunion phocéenne annonce le grand retour de l’athlétisme français sur le tartan, avec pour objectif réaliser les minimas pour les Jeux. Jimmy Vicaut, Jimmy Gressier, Cynthia Bolingo, Floria Gueï, Marcin Lewandowski, entre autres, seront les belles têtes d’affiche de cette rentrée estivale.

Il sera la grande attraction de la distance reine ce soir au stade Delort, dans le 8ème arrondissement de la cité phocéenne. Jimmy Vicaut est le sociétaire du club local de la SCO Sainte Marguerite et il l’a annoncé, il vient chercher la victoire à domicile ce soir. Mais ce succès devra être effectué sous la barre des 10”05. Une marque qui correspond tout simplement au minima pour Tokyo. Le co-recordman d’Europe (9”86) s’entraîne désormais aux Etats Unis, à Jacksonville sous la houlette du très réputé Rana Reider. Il foule le tartan aux côtés d’athlètes de haut calibre à l’image de Mc Leod, Christian Taylor, Adam Gemili ou encore André de Grasse, que du lourd. Une émulation qu’apprécie le coureur de la SCO : « J’avais besoin de ça pour franchir un nouveau cap. Et pour le moment, tout se passe bien, je suis satisfait de cette expérience. C’est ce qui me manquait, m’entraîner avec des gars qui vont vite, pour aller chercher, ce qui me manque jusqu’à présent, c’est-à-dire la médaille sur un grand championnat en individuel. »

Mais ce soir, il n’y aura pas que Vicaut qui voudra briller sur la piste Marseillaise. Le 1500m s’annonce attrayant avec Jimmy Gressier dans une forme Olympique qui affrontera ses compatriotes Miellet et Mishler mais aussi l’Espagnol Adel Mechaal, en bronze sur la distance aux Europes en salle et le Britannique Elliot Giles. Sur 800m aussi, on se régalera avec le Polonais Marcin Lewandowski et son compatriote Patryk Dobek, mais aussi le redoutable Collin Kipruto qui a lui aussi couru sous la barre des 1’45, synonyme de qualification à Tokyo. Enfin, pêle mêle, on retrouvera une belle opposition sur le tour de piste avec la rentrée de Floria Guei face à la championne de France Shana Grebo et la championne d’Europe 2019 Justyna Swiety-Ersetic. Un plateau relevé qui sent très bon le parfum des JO mais pour pouvoir le humer les athlètes présents ce soir à Marseille devront arriver à temps pour ne pas manquer le dernier train pour Tokyo.

Alexandre Pastorello
Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE