Athlétisme : Les records tombent à Liévin

Ce mardi 9 février, dans un Arena Stade Couvert s’est tenu le meeting d’athlétisme de Liévin. Connu pour rassembler les plus grands athlètes mondiaux au même endroit, cette année encore, il a tenu toutes ses promesses.

La soirée a été marquée par un grand duel à la perche. C’est finalement Armand Duplantis, le recordman du monde de saut à la perche, qui s’impose en passant la barre des 5,86m. C’est d’ailleurs
sur cet exploit, qui lui donne la victoire, que l’athlète suédois se blesse et abandonne. Mais cela suffit
car ni Renaud Lavillenie, ni Thiago Braz ou encore Christopher Nielsen n’ont pu faire mieux pour détrôner Duplantis. Le Français a d’ailleurs échoué à trois reprises à 5,92m. Malgré un dernier saut mordu, Hugues Fabrice Zango remporte l’épreuve du triple saut. Avec un bond à 17,82 mètres il zappe la concurrence. Le licencié de l’Artois Athlétisme a répondu présent lui qui, trois semaines auparavant, réalisait un nouveau record du monde à 18,02m. Juste derrière lui un Français, il s’agit de Melvin Raffin qui a sauté à 16,94 mètres.

 

 

L’autre rendez-vous incontournable était le 1500m hommes. Une épreuve où les frères norvégiens Ingebrigsten ont tenu tête à l’Ethiopien Samuel Tefera. C’est finalement Jakob qui arrache la victoire
en 3’31’’80. Les courses se sont ensuite enchaînées mais sans records. C’était sans compter sur l’arrivée de la fusée Gudaf Tsegay. L’Ethiopienne a réalisé une performance incroyable, faisant tomber le record du monde de 1500m en 3m53s. Le compteur est alors ouvert et donne des envies à d’autres. La soirée s’est terminée avec un autre record. Grant Holloway (USA) a survolé la finale du 60m haies en 7’’32, à 2 centièmes du record du monde détenu par Colin Jackson. Avec ce chrono, l’athlète fait tomber le record des Etats-Unis. Cette année encore, le meeting de Liévin a frappé fort.

Arthur Glory
Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE