Athlétisme : Les Bleus en grande forme à Miramas

Le Stadium Miramas Métropole accueillera les Championnats de France d’athlétisme en salle dès ce vendredi 19 février. Des qualifications pour la compétition européenne sont en jeu.

 
Ces championnats de France Elite étaient l’occasion de se rassurer pour des athlètes confirmés, mais ces derniers ont quelque peu été bousculés par une jeunesse qui pousse. À commencer par Hugo Hay. Le Français de 23 ans s’est imposé facilement sur 3000 mètres lors du premier jour de ces Championnats de France. Après avoir porté une attaque à moins d’1 kilomètre de l’arrivée, l’athlète bressuirais a relégué ses poursuivants à 3 secondes derrière lui. Le demi-fondeur s’adjuge le titre de champion de France en 7’52’’42, le champion de France sur 5000 mètres en 2019 vient ajouter un titre à son palmarès déjà bien rempli. Kevin Mayer, recordman du monde du décathlon, était en lice dans deux épreuves de l’heptathlon samedi matin : le 60m et la longueur. Le Français s’est rassuré en réalisant sur la première sa meilleure performance de la saison en 6’’93. A la longueur, il a effectué un bond à 7m38, un bilan « très constructif », dit-il. Kevin Mayer a donc lancé de la meilleure des manières cette journée de samedi riche en rebondissements. L’épreuve du triple saut était l’occasion d’admirer un duel de titans Zango/Raffin. C’est l’athlète Burkinabé qui réalise la meilleure marque à 17m17. Le recordman du monde en salle avait face à lui le Français Melvin Raffin qui a tout essayé. Le licencié du Savigny Sénart Athlétisme a lutté en réalisant un saut à 17m09. Pas assez pour battre le Burkinabé, mais assez pour repartir avec le titre de Champion de France. À seulement 22 ans, Melvin Raffin coaché par Teddy Tamgho, réalise sa meilleure performance de l’année.

 

 

Lors de la finale du 400m il n’y avait que lui. Thomas Jordier, parti en bout de piste a pris les devants de la course dès le début. Le Français n’a ensuite pas lâché la tête pour finir en 46’’13, balayant au passage la meilleure performance française de la saison (46’’68). Le coureur de 26 ans signe un nouveau record personnel et relègue à 46’’84 son premier poursuivant Nicolas Courbière. Grâce à cette performance, Thomas Jordier décroche son ticket pour Torun et réalise la 3e meilleure performance française de tous les temps. C’est un duel de folie qui s’est déroulé sur 60m haies. C’est finalement Laetitia Bapte qui s’est imposée sur le fil en 7’’93, sa poursuivante Cyrena Samba-Mayela finit au coude-à-coude en 7’’94. C’est une surprise. La Martiniquaise pulvérise au passage son record personnel de plus de 10 centièmes et réalise la meilleure performance française de la saison. À l’issue de ce duel dingue, les deux athlètes font mieux que les minimas requis pour l’Euro Indoor (8’’01). Elles décrochent donc leur billet pour Torun. Sur le 800m, un groupe de trois coureurs s’est rapidement détaché et réalise un premier tour de piste en 51 secondes. C’est sur le dernier tour que Pierre-Ambroise Bosse passe devant. Talonné par Benjamin Robert, ce dernier va le doubler sur le sprint final et finir la course en 1’46’’06. Le champion de France en plein air à Albi en septembre dernier réalise la meilleure performance française de la saison. Pierre-Ambroise Bosse, recordman de France de la discipline, n’a pas pu lutter, mais réalise tout de même une performance encourageante.

Arthur Glory
Crédit photo : Abaca / Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE