SPORTMAG.fr
En ce moment

Sassi Ben Naceur : « On veut gagner ce trophée »

Toulon Elite Futsal
Samedi après-midi, Toulon Elite Futsal s’est qualifié pour la finale du Championnat de France de D1 Futsal. Une qualification que les hommes du président Ben Naceur sont allés chercher au terme d’une rencontre indécise jusqu’au bout (7-5 ap) face à Garges Djibson. Désormais, l’objectif est clair : aller chercher un premier titre pour écrire une nouvelle page de l’histoire du club…

 

Sassi, cette victoire en demi-finale est une belle récompense pour vous…

C’est clair. Comme d’habitude, les supporters ont répondu présents, il y avait 2000 personnes au Palais des Sports. C’était une très belle fête, il y avait des adultes, des enfants, des jeunes et des moins jeunes qui ont soutenu l’équipe jusqu’au bout. Je remercie également les élus qui sont venus nous soutenir ou encore Moussa Maaskri, qui nous a fait le plaisir d’être là et de nous supporter. C’était vraiment un très bel événement, avec la qualification, c’est magnifique.

D’autant que c’était une rencontre indécise jusqu’au bout…

C’est vrai. On avait la possession de balle et on est tombé sur un très bon gardien. Je regrette tout de même que les arbitres ne sifflent jamais après la cinquième faute, on en a encore subi les conséquences ce week-end. C’est toujours la même chose, toutes les équipes font ce constat mais comme nous ne sommes pas du genre à réclamer, on peut parfois le payer. En plus, on prend un deuxième but en contre-attaque alors que l’on dominait. L’arbitre a failli nous tuer le match mais on a trouvé les ressources pour revenir. Les gars ont poussé, ils n’ont pas arrêté. En prolongations, l’arbitre a enfin pris ses responsabilités et sifflé les fautes. On a pu marquer deux jets francs qui nous ont permis de l’emporter. Je tiens également à féliciter le coach, il a décidé de passer en power play avant même les prolongations. Chez nous, il y a toujours cette volonté de gagner, quitte à prendre des risques, et surtout quand on joue à domicile.

Votre adversaire, Garges Djibson, est en plus l’une des meilleures équipes du championnat…

C’est le Champion de France en titre, tout simplement. On savait que ce serait difficile, que Garges a dans ses rangs de très bons joueurs, des internationaux. Mais on a su faire le nécessaire pour l’emporter et arracher cette qualification.

Désormais, l’objectif sera d’aller décrocher ce trophée tant attendu ?

Bien-sûr, on reçoit beaucoup de messages d’encouragement, venant même d’autres clubs du championnat. On a beaucoup de gens derrière nous pour que le titre sorte enfin de l’Île de France. Ce sera notre objectif, on veut gagner ce trophée. Je n’ai qu’un seul regret, c’est que nous ne jouions pas la finale à la maison. On devait l’accueillir à Toulon mais des membres de la commission ont donné la finale à Dunkerque alors que nous devions l’organiser. C’est vraiment dommage car on avait une candidature solide. Après, que ce soit à Dunkerque ou ailleurs, on va tout donner et on essaiera surtout de ne pas aller aux tirs au but comme la dernière fois (ndlr : défaite en finale face au KB United en 2014-2015) !

Sassi, on entend à votre voix que la soirée de samedi a dû être très festive !

C’est vrai (rires). On a bien fêté cette victoire, la voix a eu du mal à tenir. On va tout faire pour être en forme, les joueurs et moi, pour aller chercher ce trophée à Dunkerque !

La rédaction

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *