Le sport au cœur du Cher

Grâce notamment à Bourges, sa capitale, le département du Cher affiche une belle dynamique sportive. Plus de détails avec Thierry Vallée, vice-président en charge du sport au sein du Conseil départemental du Cher.

 

Quels sont les axes forts de la politique sportive du Département ?

Le sport est un domaine sur lequel le Département mise beaucoup. Malgré les baisses de dotations reçues de l’État, nous n’avons jamais touché au budget consacré au sport alors même que certains autres départements n’ont pas hésité à le faire. Parmi les axes forts figure notamment le soutien aux comités sportifs du département, mais aussi aux associations qui animent le territoire et permettent à tous de faire du sport. Le soutien aux événements est également important, puisque le Cher bénéficie de manifestations sportives nationales et européennes d’envergure et de qualité. Je pense notamment au basket féminin avec l’équipe de Bourges, mais aussi à l’épreuve cycliste Paris-Gien-Bourges, sans oublier l’équitation avec de beaux projets internationaux à Lignières et Vierzon. Cette année, nous allons également accueillir un championnat d’Europe féminin de basket, qui va rassembler des équipes de jeunes au Prado, à Bourges.

Le sport pour tous fait-il aussi partie des priorités ?

Tout à fait, le Département met en avant l’accès au sport pour le plus grand nombre en développant tout ce qui a trait à toutes les disciplines qui valorisent le sport santé. Le rôle du Département n’est pas de faire du curatif, mais bien du préventif à travers la mise en avant des disciplines qui apportent un véritable plus concernant la santé des habitants du département.

« La qualité de nos infrastructures est au rendez-vous »

Les Tangos de Bourges font-elles office de vitrine pour le Cher ?

Oui, incontestablement, mais pas uniquement. C’est la seule équipe du département concernant les sports collectifs, qui est représentée au niveau continental et qui a décroché de multiples titres nationaux et surtout européens, et ce depuis plusieurs dizaines d’années. Quand on parle de Bourges, on fait immédiatement référence à l’équipe des Tangos. La rénovation récente du Prado participe à cette vitrine. Nous avons récemment eu des compétitions qui se sont déroulées au Prado, comme les championnats du monde d’escrime. Tout cela participe à l’émulation du sport dans le département.

Le Cher peut-il jouer un rôle en vue des Jeux olympiques 2024 ?

Nous disposons de plusieurs infrastructures qui pourraient intéresser l’organisation de Paris 2024, afin de servir de base arrière pour l’entraînement d’équipes internationales dans plusieurs disciplines. Pour l’instant, il est encore un peu tôt pour savoir si cela se concrétisera, mais la qualité de nos infrastructures est au rendez-vous.

A lire aussi > notre édition Centre-Val de Loire

Par Olivier Navarranne

 

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE