Paris-Nice 2018 : Le résumé de la 6ème étape

Rudy Molard s’est magnifiquement imposée lors de la 6ème étape de ce Paris-Nice 2018. Dans une étape taillée pour une explication entre puncheurs, il a su rester au chaud dans le peloton avant de porter deux attaques, dont la dernière décisive à la flamme rouge…

 

Dans une sixième étape qui démarrait avec un peloton de 136 coureurs (Nacer Bouhanni et Jon Degenkolb, entre autres, n’ayant pas pris le départ), il aura fallu attendre une vingtaine de kilomètres de tentatives avortées pour voir un premier groupe se détacher. Lars Bak (Lotto-Soudal), Amaël Moinard (Fortuneo), Paul Martens (Lotto-Jumbo), Cyril Lemoine (Cofidis), Tom Scully (Education First) et Fabien Grellier (Direct Energie) prenaient les devants, avant d’être rejoints par un groupe de 7 coureurs composé d’Alexander Kristoff (UAE), Nils Politt (Katusha), Dylan Teuns (BMC), Thomas De Gendt (Lotto-Soudal), Arnaud Démare (Groupama-FDJ), Carlos Barbero (Movistar) et Van Leberghe (Cofidis). Comptant 3′ d’avance, le groupe abordait les premiers reliefs de l’étape (le col de Luens), où Thomas De Gendt ne cachait pas ses ambitions du jour. Dans l’ascension du col Bas, une nouvelle accélération permettait à cinq coureurs de s’échapper avec dans ses rangs De Gendt, Barbero, Moinard, Scully et Grellier. Mais au sommet de la côte de Cipières (km 149), la marge de l’échappée sur le peloton n’était plus que de 1’35, l’équipe Sky se lançant plus activement à la poursuite des hommes.

Une quatrième victoire française dans ce Paris-Nice 2018 !

Après le franchissement de la côte de Gourdon (km 159), c’est ensuite l’équipe Mitchelton-Scott qui prenait le relais de la Sky dans une longue descente. Le rythme imposé provoquant des dégâts au sein du peloton, qui perdait momentanément Luis Leon Sanchez sur un incident mécanique, mais aussi Dan Martin, contraint à une poursuite encore plus longue. A l’avant, cinq rescapés du jour sont finalement absorber par le peloton, 25 km de l’arrivée. Puis dans la côte brutale de la Colle-sur-Loup, Alexis Vuillermoz et d’Esteban Chaves ont tenté leur chance, sans toutefois parvenir à prendre leurs distances. Simon Yates parvenait quant à lui à se détacher immédiatement et prenait une dizaine de secondes d’avance, avant d’être rejoint par Tim Wellens. Le regroupement s’opérait avec une douzaine de coureurs, moment choisi par Rudy Molard pour placer une première accélération à 3 kilomètres du but. Sa première tentative vaine, il repartait à l’attaque de manière plus tranchante cette fois-ci, lui permettant d’aborder le dernier kilomètre en solitaire.

Résistant à ses poursuivants dans les derniers mètres de course, il remporte ainsi sa première étape sur Paris-Nice, la quatrième victoire tricolore dans cette édition 2018. Wout Poels, deuxième du général a dû abandonner sur chute, permettant à Julian Alaphilippe, 3ème de l’étape, de monter sur la deuxième marche du podium provisoire. Malgré son incident mécanique, Luis Leon Sanchez conserve quant à lui le maillot jaune de leader…

La dernier kilomètre de l’étape

La rédaction

 

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE