Critérium du Dauphiné 2018 : Le résumé de la 1ère étape

La première étape en ligne du Critérium du Dauphiné promettait une arrivée musclée. Et c’est le Sud-Africain Daryl Impey (Mitchelton-Scott) qui l’a emporté au sprint devant Julian Alaphilippe (Quick Step) et Pascal Ackermann (Bora Hansgrohe). Michal Kwiatowski reste leader du général.

 

Après les forfaits de Chris Hamilton et de Laurens Ten Dam (Sunweb), le peloton de ce Critérium du Dauphiné 2018 ne comptait plus que 151 coureurs au départ de Valence. Dans la première ascension du jour, ce sont Nicolas Edet (Fra-Cofidis), Brice Feillu (Fra-Fortuneo) et Lawson Craddock (Education First) qui lançaient la première banderille au km 5. Ils atteignaient ensuite le col de Leyrisse avec 1m25s d’avance sur le peloton, Brice Feillu récoltant les premiers points pour le maillot à pois. L’échappée obtenait même une avance de 6 minutes avant que Brice Feillu n’engrange de nouveaux points au passage de la côte de Saint-Agrève (km 54), lui assurant ainsi le maillot de meilleur grimpeur à l’issue de cette étape.

Vital Concept et Quick Step en poursuite

Les coureurs de Vital Concept dans un premier temps, puis ceux de Quick Step en renfort, rapprochaient nettement le peloton de l’échappée à partir du ravitaillement (3m10s au km 77). L’avantage du trio de tête se réduisait encore au passage de la côte de Terrière, tombant sous les 2 minutes en entrant dans les 50 derniers kilomètres. La situation se compliquait encore davantage au premier passage sur la ligne d’arrivée : il leur restait alors deux boucles de 12 kilomètres à parcourir et seulement une minute d’avance…

Alaphilippe et Nibali attaquent, Impey l’emporte au sprint

Dans le circuit final, Brice Feillu était le premier à lâcher prise, réintègrant le peloton à 18km de l’arrivée. Trois kilomètres plus tard, les deux fuyards rescapés s’accrochaient à une quinzaine de secondes d’avance, mais terminaient leur aventure à 11 km de l’arrivée. Une chute à 9 kilomètres de l’arrivée perturbait légèrement l’explication finale et c’est dans les cinq derniers kilomètres, dans la côte du Barrage de Grangent, que les premières attaques eurent lieu. Dylan Teuns tentait sa chance le premier, puis c’est Julian Alaphilippe qui donnait un coup d’accélérateur qui essorait le peloton. Vincenzo Nibali pariait ensuite sur une attaque à la Flamme Rouge, en vain. Un sprint s’organisait alors, sans les sprinteurs Bryan Coquard et Phil Bauhaus. Daryl Impey plaçait alors un effort décisif à 200 mètres de la ligne pour remporter sa première étape sur le Critérium du Dauphiné.

> Le dernier kilomètre en vidéo

La rédaction
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE