Tournoi des Six Nations : La France bat l’Italie

Pour leur troisième rencontre dans le Tournoi des Six Nations, les Tricolores se sont imposés face à l’Italie (34-17), grâce à trois essais signés Gabrillagues, Bonneval et Bastareaud. La première victoire de l’ère Brunel, et la première depuis le 18 mars 2017…

 

Les Bleus n’ont pas douté malgré la pression d’une victoire impérative. Dès l’entame, les initiatives sont françaises et les ballons portés tricolores font mal à la défense transalpine. Préférant jouer une pénalité en touche plutôt que la tenter, les coéquipiers de Guilhem Guirado sont récompensés avec l’essai de Gabrillagues (notre photo). Les Italiens répondent dans la foulée avec un ballon porté et un essai de pénalité (5-7). Un arrêt dans l’avancée tricolore qui ne remet pas en cause les temps forts français. Wenceslas Lauret prend à défaut la défense italienne, avant que les Bleus n’échouent à quelques centimètres de la ligne. Après 20 minutes, le XV de France a déjà porté le ballon sur 120 mètres… La domination tricolore est alors récompensée par deux pénalités de Maxime Machenaud, qui permet au XV de France de repasser en tête à la pause (11-7).

Au retour des vestiaires, les Français tentent toujours autant et Maxime Machenaud permet aux Bleus de prendre sept points d’avance (14-7). Un avantage de courte durée, les Italiens profitant de l’indiscipline tricolore pour revenir au score (14-10). Il faut attendre l’heure de jeu pour voir Mathieu Bastareaud dominé ses adversaires et libérer le ballon à Rémy Grosso, qui le transmet ensuite pour l’essai d’Hugo Bonneval (21-10). Deux nouvelles pénalités de Maxime Machenaud permettent aux Bleus d’assurer la victoire (27-10), avant que Mathieu Bastareaud ne soit à la conclusion d’un beau mouvement collectif initié par la percée de Marco Tauleigne (34-10). Les Italiens inscriront un dernier essai pour l’honneur à la 79è minute par Minozzi. Le XV de France s’impose finalement sur le score de 34 à 17, et signe sa première victoire de l’édition 2018 et la première depuis presqu’un an…

La rédaction

 

Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE