Rugby : René Bouscatel élu président de la Ligue nationale de rugby

René Bouscatel a été élu président de la ligue nationale de rugby. L’ancien président du Stade Toulousain prend les commandes de la LNR pour les quatre prochaines années, succédant ainsi à Paul Goze.

L’élection à la présidence de la Ligue nationale de rugby aura tenu toutes ses promesses. Ce mardi dans la capitale, le nom du nouveau successeur de Paul Goze a été dévoilé. Il s’agit de René Bouscatel. À 74 ans, l’ancien président du Stade Toulousain va prendre les commandes de la LNR pour les quatre prochaines années. Cette élection est tout de même une surprise, étant donné le peu de soutiens qu’avait récolté René Bouscatel au moment de sa candidature. Pourtant, le Toulousain a battu à plate couture son adversaire, Vincent Merling, qui a longtemps fait office de favori mais qui n’a, au final, même pas été élu au comité directeur de la Ligue.
 
Après quatre longues étapes (constitution d’une assemblée générale, élection de 15 des 23 membres du comité directeur, désignation par ce nouveau comité directeur d’une personnalité pour présider la Ligue, et l’approbation de cette proposition par l’assemblée générale), René Bouscatel a été élu avec 89,6 % des voix de l’assemblée générale. Cette élection est plutôt une bonne nouvelle pour la Fédération Française de rugby, qui devrait être influente grâce ses nombreux soutiens au sein du comité directeur. Le président de la FFR, Bernard Laporte, s’est dit ravi de cette élection. « La FFR et la LNR travailleront de concert pour le bien du rugby français », a déclaré Laporte.
 

 
Désormais, René Bouscatel a des ambitions. « Je veux être le président d’une Ligue unie, forte et innovante, engagée dans un partenariat avec la FFR », a annoncé le nouveau président de la LNR juste après son élection. Pour René Bouscatel, ce rapprochement avec la FFR n’a rien d’illogique. En effet, ce dernier l’a d’ores et déjà annoncé, il veut « défendre bec et ongles le rugby de club et les compétitions de clubs. » Le Toulousain est donc formel, cela passe par le dialogue.
 
Ce dernier aimerait arriver à discuter avec la FFR, en se focalisant moins sur les points de désaccord, comme cela avait été fait dans le passé. « Je pense qu’il faut entamer un dialogue plus positif, plus constructif. Des deux côtés. En se focalisant moins sur nos points de désaccord ou d’achoppement. Nous avons aussi des points d’intérêt communs importants, plus que les divergences que nous pouvons avoir ponctuellement », a expliqué l’ancien président du Stade Toulousain. À 74 ans, René Bouscatel prend donc les commandes de la Ligue nationale de rugby et espère faire entendre ses convictions tout en resserrant les liens qui unissent la LNR à la FFR.

Mattéo Rolet
Crédit photos : Laurent Frezouls / Icon Sport et
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE