Rugby : Les Bleues ambitieuses pour le VI Nations

L’équipe de France féminine de rugby à XV s’apprête à disputer un Tournoi des VI Nations totalement inédit. Revisité suite à la crise sanitaire, le tournoi se disputera en deux poules de trois équipes.

Place aux dames après les hommes. Ce week-end, l’équipe de France féminine de rugby entame sa campagne pour le tournoi des VI Nations. Dans une formule totalement revisitée, les six nations ont été séparées dans deux groupes, le groupe A et le groupe B. L’équipe de France a hérité de la poule B, composée de l’Irlande, du Pays-de-Galles et donc du XV de France. Ce samedi, à Vannes, les Bleues défieront les Pays-de-Galles pour la première journée du tournoi. Un choc dès le premier match face au XV du Poireau qui devrait faire des étincelles. Le vainqueur de ce match se positionnera dans la course à la première place du groupe. À l’issue de cette rencontre, l’équipe de France aura deux semaines pour préparer le deuxième choc de sa compétition face à l’Irlande. En effet, les joueuses d’Annick Hayraud se rendront à Donnybrook le samedi 17 avril pour y affronter le XV du Trèfle. Et si la France parvient à battre le Pays-de-Galles ce week-end, elle jouera la première place lors de cette ultime journée. Lorsque les trois équipes de chacune des poules se sont affrontées, des matchs de classement auront lieu pour connaître le vainqueur de tournoi. Le 24 avril prochain, l’équipe de France affrontera donc soit l’Italie, soit l’Écosse, soit l’Angleterre, en fonction de sa position dans le groupe B et du classement de la poule A. Une formule inédite et bien particulière donc, mais qui n’a pas l’air de déstabiliser Gaële Hermet. « Nous nous adaptons forcément à la situation sanitaire mondiale actuelle. Ça va être une formule particulière mais ça reste un Tournoi des six nations. On se prépare donc pour. Nous avons la chance de pouvoir jouer aujourd’hui malgré la situation, c’est important de le souligner. Ça va permettre aux supporters d’avoir une continuité par rapport aux garçons », a déclaré la capitaine du XV de France.
 

 
De plus, ce tournoi devrait permettre aux joueuses de penser à autre chose après l’annonce du report de la Coupe du monde de rugby. Initialement prévu en 2021 en Nouvelle-Zélande, le mondial sera finalement disputé un an plus tard suite à la pandémie de coronavirus. Dès lors, il faut donc se concentrer pour se faire plaisir sur VI Nations. Et pour ce premier choc face au XV de Poireau, Pauline Bourdon a été préférée à Laure Sansus au poste de numéro 9. Elle sera alignée aux côtés de Morgane Peyronnet qui signe son grand retour parmi le XV titulaire. Émilie Boulard signera quant à elle sa première sélection ce samedi, tandis que Gaëlle Hermet sera, comme à son habitude, capitaine des Bleues.

Mattéo Rolet
Crédit photos : PA Images / Icon Sport et
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE