Rugby : Le XV de France croit encore au Tournoi

À l’occasion de la quatrième journée du Tournoi des VI Nations, le XV de France s’est incliné à Twickenham lors du Crunch face aux Anglais. Mais tout est encore possible pour les hommes de Fabien Galthié.

Si les Bleus ont été touchés, ces derniers ne sont pas encore coulés. Samedi, le Crunch entre le XV de France et le XV de la Rose avait lieu pour mettre un terme à « l’épisode Covid ». Face à une Angleterre mal en point, les Français se rendaient à Londres avec de l’ambition, et cela s’est vu sur le terrain. Dès les premières secondes du match, le XV de France démarre sur les chapeaux de roues. L’inévitable Antoine Dupont marque le premier essai du match et lance parfaitement les Bleus. Ces derniers continuent le travail et rentrent aux vestiaires avec un avantage de quatre points (13-17).

La suite n’a pas été dans le bon sens. Valeureux, les Tricolores résistent aux assauts, mais flanchent dans les derniers instants de la rencontre. Itoje aplatit dans l’en-but de l’équipe de France à la 75e minute et permet aux Anglais de repasser devant au tableau d’affichage. La transformation de Farrell dans les secondes qui suivent scelle définitivement l’issue du match. Une défaite au goût très amer pour les Français qui méritaient sûrement mieux dans ce Crunch. Le XV de France repart donc de Twickenham presque abattu, avec le moral dans les chaussettes.

 

 

Mais si cette courte défaite fait mal au mental des Tricolores, ces derniers ne se montrent pas encore pessimiste. « Il nous reste deux matchs. Nous allons commencer par le Pays-de-Galles qui arrive avec quatre victoires. Nous pouvons gagner le tournoi ! Nous pouvons gagner les Gallois ! », a insisté Fabien Galthié, le sélectionneur de l’équipe de France. Pour gagner le Tournoi, il faudra effectivement battre l’ogre gallois ce samedi (21 h). Après s’être beaucoup déplacés, les Français vont accueillir à Paris, ce qui peut être une force dans ce match aux allures de finale.

Il faudra donc se remobiliser au plus vite après cette désillusion pour construire la victoire de demain. De nombreux joueurs comme Birce Dulin ou encore le capitaine Charles Ollivon se sont montrés positifs et déterminés. Rassurant avant les deux chocs à venir face au Pays de Galles et à l’Écosse, dernier adversaire des Bleus. Le XV de France a donc son destin entre ses mains. Deux victoires au cours des deux dernières rencontres pourraient suffire aux Tricolores pour aller chercher ce Tournoi version 2021.

Mattéo Rolet
Crédit photos : MB Media / Icon Sport et
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE