Rugby : Le Stade Toulousain récolte 1,3 millions d’euros grâce au « Mur de soutien »

Lancée au printemps dernier par le Stade Toulousain, l’opération « Mur de soutien » est une grande réussite. Cette initiative plutôt loufoque a tout de même rapporté 1,3 millions d’euros au club, lui permettant de renflouer les caisses en cette période de crise sanitaire.

L’opération « Mur de soutien », lancée par le Stade Toulousain au printemps dernier en pleine pandémie de coronavirus, est une grande réussite. Le principe est simple. Des donateurs peuvent acheter une brique sur laquelle va figurer leur nom. Dans les formules proposées par le club, une brique coûte entre 30 euros et 150 euros, avec à la clé une réduction d’impôts de 66 %. Et pour ce mur, ils sont 19 500 à avoir voulu donner pour aider le club. 1,3 millions d’euros ont ainsi été récoltés. Cela veut dire qu’en moyenne, un donateur a déboursé environ 67 euros pour avoir sa brique, et de ce fait, aider le club haut-garonnais. Sachant que le budget du Stade Toulousain s’élève à 35,5 millions d’euros pour la saison 2020-2021, 1,3 millions d’euros supplémentaires ne sont pas à négliger, surtout compte tenu des circonstances actuelles. « Si on doit demain jouer à huis clos, notre club a une espérance de vie de 40 jours. Il faut à tout prix que l’État et l’ensemble de nos élus prennent conscience de la spécificité du rugby et de son financement », s’inquiétait le Président du « Stade » il y a quelques mois. Réunir une telle somme d’argent en si peu de temps montre donc la réussite de cette opération inédite. Mais comment l’argent des donateurs va être géré ? Le Président Didier Lacroix a déjà sa petite idée. « Avec la somme récoltée, nous pouvons financer deux années complètes de formation et d’actions du club », déclarait-il en août dernier.

 

 

Victime de son succès, l’opération ne va pas s’arrêter en si bon chemin. Avec déjà un mur de construit, le club se projette et envisage d’en construire deux autres. Comme le premier, ces derniers seront disposés devant le stade Ernest-Wallon, avec les noms des donateurs. Ceux-ci pourront alors observer leur(s) brique(s) à leur prochaine venue dans l’enceinte du club. Et si les futures infrastructures rapportent autant que la précédente, le Stade Toulousain pourrait alors gagner environ 4 millions d’euros dans cette opération. De quoi redonner un peu le sourire, après l’énorme manque à gagner connu suite aux rencontres disputées à huis clos.

Mattéo Rolet
Crédit photos : Icon Sport et
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE