Le Rugby Club Vannes, un pilier économique

Une vraie dynamique territoriale entoure le Rugby Club Vannes. Institutions, entreprises ou encore restaurateurs locaux bénéficient de son rayonnement et l’accompagnent dans son ambition de s’installer durablement au niveau professionnel.

 

Il existe un seul club de rugby professionnel en Bretagne et il est à Vannes, dans le Morbihan. En Pro D2 depuis la saison 2016-2017 et bien placé cette année dans la course pour l’accession au Top 14, le Rugby Club Vannes est le porte-étendard du ballon ovale en Bretagne. « Être la seule offre de rugby du territoire nous donne une longueur d’avance sur les projets des autres », confie Martin Michel, directeur général du club. « Les partenaires viennent à nous. »

Voir plus grand

À chaque match, 800 à 1000 représentants des 300 partenaires bénéficient de l’hospitalité dans les tribunes du stade de la Rabine. « C’est un lieu de rencontres et d’échanges professionnels, l’endroit où il faut être pour exister et se montrer », confirme Martin Michel. Les partenaires proviennent majoritairement du bassin du Golfe du Morbihan – Vannes agglomération. « Il y a aujourd’hui une vraie volonté de faire venir des partenaires du département, voire de la région », ambitionne le directeur général. « Nous voulons attirer les grandes compagnies, notamment dans l’agro-alimentaire, un gros secteur en Bretagne. Nous comptons déjà avec nous sur la Société bretonne de volailles. »

4e meilleure affluence de Pro D2

Avec plus de 70 salariés entre la société anonyme sportive professionnelle et l’association sportive, 450 licenciés, 750 adhérents et un budget d’environ 7,8 millions d’euros cette saison, le RC Vannes anime son territoire. La saison 2017-2018 a attiré près de 110 000 spectateurs à la Rabine (9 100 places en configuration optimale), lui offrant la 4e meilleure affluence de Pro D2. « Une étude de la Ligue nationale de rugby a estimé l’impact économique positif pour le bassin de l’agglomération à 4 millions d’euros », relate Martin Michel. Le stade est très bien situé, en centre-ville. « Les soirs de matchs, c’est l’effervescence sur le port de Vannes, dans les restaurants et les bars. De plus, nous privilégions les prestataires locaux pour les traiteurs et les services dans le stade. »

Rester au niveau professionnel

« Nous voulons nous donner les moyens de pérenniser le club au niveau professionnel pour que les jeunes bretons qui souhaitent s’épanouir dans le rugby puissent s’accomplir chez nous », explique Martin Michel. « Il faut garder notre attractivité pour conserver le leadership régional. Cela passe par le développement du stade et des infrastructures. Heureusement, nous bénéficions d’un tissu local dynamique. » Le RC Vannes peut compter sur la Ville, son premier partenaire, l’Agglomération, le Département et la Région pour l’aider dans les dispositifs de formations. « Nous avons le projet de créer un centre de formation d’excellence, comme ça se fait dans le Top 14 », avance le directeur général.

Par Leslie Mucret
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE