Rugby : La Rochelle au-dessus de la mêlée

Après sa large victoire à Agen samedi dernier, le Stade Rochelais pointe en tête du Top 14 à la mi-saison. Avec 44 points, le club rochelais réalise même la meilleure phase aller de son histoire.

La Rochelle navigue en eaux calmes. Pénalisé par un stade Marcel-Deflandre vide, le Stade Rochelais a su garder le cap notamment grâce à ses recrues. La formation rochelaise s’appuie sur des postes clefs assurés par des joueurs de renom. Avec l’arrivée de l’expérimenté William Skelton des Saracens, la deuxième ligne rochelaise a pris une autre dimension. Le néo-zélandais, double champion d’Angleterre mais aussi double champion de Champions Cup, apporte de l’expérience. Grâce à ses qualités techniques impressionnantes, le joueur de 2m03 rassure et pose les bases du jeu rochelais. A l’arrière, Brice Dulin a débarqué à l’intersaison. L’arrière fait une première partie de saison remarquable ce qui lui a valu d’être rappelé au sein du XV de France, où il a brillé contre les Anglais. De l’expérience, voilà ce qu’il manquait à cette équipe pour aller au bout. Même si depuis quelques années le club s’installe dans le haut de tableau, le bouclier manque cruellement à la collection du Stade Rochelais.

 

 

Grâce à cette première place à la mi-saison, il est possible de rêver. Habitué des bonnes premières parties de saison depuis sa montée en 2015, le club va devoir assurer pour arriver jusqu’au bouclier. En 2017-2018, à la mi-saison, La Rochelle comptait 39 points (2e) et finissait à 67 points (7e). La saison suivante, 42 points (3e) au compteur, avant de finir avec 71 points (5e). La deuxième partie de saison ne réussit pas toujours au Stade Rochelais qui va devoir redoubler d’attention lors des prochaines rencontres. Les Toulousains ne sont qu’à deux points derrière, aucun faux pas n’est donc possible. Le prochain match contre Le Racing 92 promet d’être des plus serrés. Le club francilien est 3e à 3 points du Stade Rochelais. Une défaite et le Stade toulousain s’empareraient de la première place. L’objectif est alors de performer sur la durée pour accéder aux playoffs, une tâche difficile que le club a su réaliser qu’une seule fois en 2016-2017 avant d’être éliminé en demi-finale par Toulon.

Arthur Glory
Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE