Rugby à 7 : Les Bleus n’ont pas le droit à l’erreur

À l’approche du tournoi de qualification olympique, l’équipe de France de rugby à 7 n’a pas le droit à l’erreur. À la clé du tournoi, un unique billet pour s’envoler pour Tokyo cet été.

Les 19 et 20 mai prochains, plusieurs nations vont se regrouper à Monaco et notamment au Stade Louis II afin de disputer le tournoi de qualification olympique, aussi appelé « World Rugby Sevens Repechage. » Le mardi 11 mai, le tirage au sort a été organisé à l’hôtel l’Hermitage de la principauté et a dévoilé deux poules très intéressantes. Dans le groupe A, la tension risque d’être à son comble avec l’Irlande, le Zimbabwe, le Mexique et le Samoa. La France se trouve dans la poule B, assez clémente avec des adversaires au niveau des Bleus : le Chili, Hong-Kong, le Ouganda et la Jamaïque. Gareth Wittsock, président de la Fédération Monégasque de Rugby, s’exprime quant au tirage au sort : « Le tirage au sort laisse augurer des rencontres fascinantes et tous les regards se tournent désormais vers le 19 et 20 juin 2021 pour un tournoi de repêchage passionnant au stade Louis II. Les préparatifs avancent bien et nous sommes impatients d’accueillir les 22 équipes (10 équipes masculines et 12 féminines) à Monaco dans un évènement sûr et sécurisé. »
 

 
Seul le vainqueur du tournoi se qualifiera pour les Jeux Olympiques de cet été. Pour rappel, chaque équipe affrontera les quatre adversaires de sa poule. Les deux meilleures équipes de chaque poule seront qualifiées pour les phases éliminatoires. Le vainqueur de la finale aura sa place dans l’avion pour Tokyo 2021. Alors que la Chine et le Brésil ont abandonné, les dix équipes présentes annoncent une lutte hors du commun, notamment entre les 3 favoris : la France, l’Irlande et le Samoa. D’après Alan Gilpin, directeur général de World Rugby : « C’est excitant de voir la « Route vers Tokyo » se dessiner et les équipes internationales de rugby à 7 revenir dans l’action. Les Jeux nous offrent une énorme opportunité d’élargir l’attractivité de notre sport en engageant de nouveaux publics avec sa dimension athlétique, son habilité et son suspens propre aux sevens. » Alors que l’équipe de France a récupéré son capitaine Jean-Pascal Barraque en mars dernier, celle-ci se prépare également au tournoi avec l’Espagne et l’Italie qui démarre aujourd’hui à Valladolid. Il s’agit de la dernière ligne droite avant le tournoi de qualification olympique, tout en sachant que les Bleus n’ont pas joué depuis le tournoi de Dubaï en avril. Terminé à la 3e place, ce tournoi donne tout de même de l’espoir à l’équipe qui disputera deux rencontres par jour avec un classement final au bout de trois jours de compétition. Concernant les Jeux de Tokyo, le début du tournoi de rugby à 7 aura lieu dans deux mois.

Lorraine Biava
Crédit photos : JF Sanchez / Icon Sport et
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE