Observatoire Médical du Rugby : 45 préconisations présentées

L’Observatoire Médical du Rugby a présenté aujourd’hui 45 préconisations pour la santé des joueurs et joueuses, de l’école de rugby au monde professionnel. Elles ont pour objectif d’améliorer la prévention, la prise en charge et le suivi des blessures, dont les commotions cérébrales.

 

La présentation des travaux de l’Observatoire Médical du Rugby, organe paritaire FFR-LNR mis en place en Octobre 2017, marque une étape importante dans la démarche commune des acteurs du rugby pour préserver la santé des joueurs et joueuses, de l’école de rugby au monde professionnel. Ces recommandations seront étudiées par les instances de la FFR et de la LNR pour une mise en oeuvre dans les plus brefs délais.

Paul Goze – Président de la LNR :

« Il faut saluer le travail exemplaire conduit par la famille du rugby. De ces travaux se dégage un consensus pour promouvoir un jeu de vitesse et d’évitement plus sûr pour nos joueurs. S’agissant du secteur professionnel, des préconisations fortes ressortent sur la gestion des temps de jeu, l’évolution des règles de remplacement, le renforcement du protocole de prise en charge des commotions cérébrales, la prévention ou encore la structuration médicale des clubs professionnels. Il nous appartient maintenant, à nous institutions, d’étudier la faisabilité de ces recommandations et le calendrier de déploiement. Dès la prochaine saison, il y aura des mesures concrètes pour la santé des joueurs ».

Serge Simon – Vice-président de la FFR :

« La démarche menée par l’Observatoire Médical du Rugby a répondu aux attentes initiales, à savoir faire travailler ensemble tous les acteurs du jeu autour de la question prioritaire de la santé du joueur, de l’Ecole de Rugby au Top 14. Les préconisations des groupes de travail sont désormais sur la table. Les instances FFR et LNR doivent maintenant s’en saisir pour décider des modalités de leur mise en œuvre ».

Thierry Hermerel – Président du Comité médical de la FFR :

« Je remercie l’ensemble des participants des cinq groupes de travail qui ont réalisé un travail remarquable. Les échanges ont été très enrichissants et les préconisations formulées permettront au rugby français d’aller encore plus loin dans la prévention de la santé de ses joueurs et joueuses ».

Bernard Dusfour – Président de la Commission médicale de la LNR :

« La ligne directrice qui a guidé nos travaux a été la santé des joueurs. Certaines propositions sont opérationnelles dès aujourd’hui et peuvent produire des résultats rapidement. D’autres mesures auront des effets à moyen terme, notamment tout ce qui touche à la formation et la prévention. Au final, le dispositif est global et ambitieux ».

La rédaction

 

Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE