Le Rugby club dignois amène le ballon ovale dans les quartiers

Grâce à son programme Rugby 2 Rue, le Rugby club dignois permet à des jeunes issus des quartiers de découvrir et pratiquer ce sport. La structure fait partie des lauréats de l’appel à projets Impact 2024.

 
Le Rugby club dignois, club de 250 licenciés dans le chef-lieu du département des Alpes-de-Haute-Provence, ne manque pas d’ambitions. Son projet programme Rugby 2 Rue à destination des jeunes des quartiers fait partie des lauréats de l’appel à projets Impact 2024, lancé par l’Agence nationale du Sport, Paris 2024, le CNOSF et le Comité paralympique et sportif français, dans la thématique “réussite éducative et citoyenneté par le sport”. « Ce programme entre dans une dynamique de projet global du club », précise Jérémy Teyssier, co-président du Rugby club dignois.

 

Un système de navette

Le programme Rugby 2 Rue découle de la future organisation du premier festival mondial du rugby amateur à Digne-les-Bains en septembre 2023, en même temps que la phase de poules de la Coupe du monde, partout en France. « Avec la Ligue Provence-Alpes Côte d’Azur de Rugby, nous allons accueillir environ 600 joueurs amateurs originaires des vingt pays qualifiés pour le Mondial dans une ambiance festive pour valoriser le rugby amateur », décrit Jérémy Teyssier. C’est dans le cadre de la préparation de ce grand événement que le Rugby club dignois s’est lancé dans plusieurs axes de développement du ballon ovale sur son territoire, dont le programme Rugby 2 Rue. « Nous intervenons dans les quartiers prioritaires de la ville pour proposer le rugby comme activité physique aux jeunes », résume le co-président. Des “quartiers” d’été et d’automne ont été animés cette année par les joueurs du club. Petite particularité qui a probablement contribué au succès de l’opération : « Nous avons mis en place un système de navette pour récupérer les enfants dans leur quartier et les amener à l’école de rugby », indique Jérémy Teyssier. Le même service est proposé lors des mercredis Rugby pour tous en partenariat avec la Fédération Léo-Lagrange. Des éducateurs du Rugby club dignois viennent récupérer les jeunes directement au centre de loisirs l’après-midi pour les amener se faire des passes en arrière et essayer de marquer des essais au stade Christophe-Ménard, avant de les raccompagner.

 

Favoriser la formation

« C’est du donnant-donnant », affirme Jérémy Teyssier. « Nous allons chercher des gamins qui n’ont pas accès au sport dans leur milieu rural, en espérant les récupérer dans notre école de rugby. Et surtout, nous diffusons les valeurs de notre discipline. » Le Rugby club dignois prépare la phase 2 de son programme. « Nous voulons aller plus loin en proposant une formation innovante des adolescents et des pré-adultes. Grâce à un partenariat avec les sociétés HLM, nous souhaitons offrir le BAFA (brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur) à ces jeunes. Nous participerons ainsi à leur employabilité et faisons un investissement pour le futur du rugby », détaille le co-président. « Nous sommes en train d’établir un cahier des charges avec la Ligue Provence-Alpes Côte d’Azur de Rugby. » La dotation qui viendra en étant lauréat de l’appel à projets Impact 2024 servira à financer ce projet. « Avoir été reconnu par ces institutions nous apporte une légitimé supplémentaire auprès de nos partenaires », ajoute Jérémy Teyssier. Le Festival mondial du rugby amateur a également un lien avec les Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024. « Pendant cette compétition nous allons former des bénévoles qui pourront ensuite être mis à la disposition du Comité d’organisation des Jeux », avance le président du Rugby club dignois. D’autant plus que les épreuves olympiques de voile auront lieu dans la région, à Marseille.

Leslie Mucret
Crédit photo : Jérémy Teyssier
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE