Coupe du monde de rugby 2019 : le résumé d’Angleterre – Australie

L’Angleterre a remporté le premier quart de finale de cette Coupe du monde de rugby 2019, corrigeant l’Australie sur le score de 40 à 16. En demi-finale, elle affrontera le vainqueur du match Nouvelle-Zélande / Irlande.

 

Dans une rencontre où les Anglais partaient favoris, c’était pourtant les Australiens qui mettaient d’entrée une grosse pression sur leurs adversaires. Un bon début de match conclu par une pénalité de Christian Lealiifano (0-3, 12e). Les Anglais réagissaient ensuite sur une belle séquence de jeu et qui voyait Jonny May inscrire son premier essai du match en coin. Un essai transformé par Owen Farrell (7-3, 19e). Froid de réalisme, le XV de la Rose punissait dans la foulée les Wallabies suite à une interception de Henri Slade, conclue de nouveau en coin par Jonny May pour le doublé. Farrell ne se faisait pas prier pour passer la transformation (14-3, 23e). Trois minutes plus tard, Lealiifano ramenait le score à 14-6 suite à une pénalité (23e), avant que Farrell ne passe lui aussi une pénalité fasse aux perches (17-6, 30e). Pénalisés ensuite en mêlée, les Anglais voyaient Lealiifano ramener le score à 17-9 (40e), avant que l’arbitre ne renvoie les deux équipes aux vestiaires.

 

 

Les Anglais trop forts

D’entrée de deuxième période, les Australiens revenaient à seulement à un petit point des Anglais grâce à un essai de Marika Koroibete, transformé par Lealiifano (17-16, 43e). Mais les Anglais réagissaient dans la foulée, inscrivant leur troisième essai de la partie par le pilier Kyle Sinckler (22-16, 46e). Farrell ajoutait les deux points de la transformation, pour redonner huit longueurs d’avance à son équipe (24-16, 47e). Dans la foulée, le demi d’ouverture anglais passait une nouvelle pénalité face aux poteaux (26-16, 51e). Les Australiens bénéficiaient ensuite d’un gros temps fort, restant proches de la ligne d’en-but anglaise, sans parvenir toutefois à concrétiser. Et ce sont les Anglais qui inscrivaient trois nouveaux quelques minutes plus tard par Farrell, encore lui (30-16, 66e), avant de récidiver sur une nouvelle domination en conquête (33-16, 73e). Complètement dépassés dans tous les secteurs de jeu dans ce deuxième acte, les Australiens encaissaient un quatrième essai sur une interception d’Anthony Watson, transformé par Farrell (40-16, 77e). Une dernière banderille qui concrétisait une performance une nouvelle fois majuscule de la part des Anglais, qui se positionnent clairement comme un favori à la victoire finale dans cette Coupe du monde de rugby 2019…

La rédaction
Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE