Euro Hockey League 2018 : Saint-Germain en quart de finale

Lors de l’Euro Hokcey League 2018, qui se tient actuellement à Rotterdam (Pays-Bas), le Saint-Germain Hockey Club est parvenu à se qualifier pour les quarts de finale grâce à sa victoire face aux Three Rock Rovers (IRL), 3-2. Le Racing Club de France s’est quant à lui incliné (0-3) et disputera un match de classement.

 

Le résumé de Saint-Germain HC vs Three Rock Rovers (3-2) :

Avec des styles de jeu très différents, c’est un match avec des actions dangereuses de part à d’autre auquel on assisté les spectateurs. Et c’est le SGHC qui parvenait à ouvrir le score par Martin Genestet, qui déviait au but suite à une percussion sur la gauche et une passe de Gabriel Stijn (23ème minute). Les Français menaient alors 2-0, les buts sur actions de jeu comptant double.

Les Three Rock Rovers profitaient ensuite d’une supériorité numérique pour égaliser juste avant la mi-temps par Harry Morris. Dès la reprise de la seconde période, les Saint-Germanois se montraient plus entreprenants et, suite à une accélération du capitaine et international François Goyet, obtenaient un pénalty corner (PC). Le milieu de terrain de l’équipe de France Hugo Genestet, en position de tireur, envoyait sur son capitaine qui déviait dans le but irlandais (3-2). A la 44ème minute, Daragh Walsh est sanctionné de dix minutes sur carton jaune. Ce qui permettait au S.G.H.C. de bien gérer cette période, malgré la suspension de 5 minutes de François Goyet. Dans une fin de match tendue, les Français tenaient bon et se qualifiaient pour les quarts de finale.

Le résumé de Uhlenhorst Müllheim vs Racing Club de France (3-0) :

On pressentait la tâche difficile pour le Racing face aux Allemands de Müllheim. Malgré une première mi-temps assez bien négociée, le RCF concédait un PC, transformé en lucarne par l’international allemand Windfeder quelques secondes avant la fin du 1er quart-temps (14ème minute). La mi-temps s’achevait ensuite sur ce score. La seconde période sera plus compliquée pour les Français, qui ont du mal à conserver la balle et à produire des temps de jeu. Les Allemands, sous l’impulsion de leur capitaine et champion olympique Thilo Stralkowski, maîtrisaient le jeu et faisaient mal aux Français. Corentin Saunier multipliaient les arrêts sur sa ligne de but, avant de s’incliner à la 44ème minute sur une action de jeu de Gabriel Ho-Garcia (3-0).

Bertrand Reynaud – DTN de la FFHockey :

“Nous ne pouvons que féliciter ces deux clubs qui ont su mobiliser leurs supporters. Nos équipes françaises ont su démontrer que le hockey français avait sa place à ce niveau de compétition”.

La rédaction

 

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE