Rouen : bientôt une patinoire à hauteur du talent des hockeyeurs

Après des années de tergiversation, la patinoire Guy-Boissière de Rouen va être rénovée et agrandie. Les travaux, qui viennent de débuter, doivent s’achever en septembre 2020. Une excellente nouvelle pour les Dragons locaux…

 

Dans le petit monde du hockey sur glace français, les Dragons de Rouen font figure de poids lourd avec quinze titres nationaux glanés dans leur histoire, dont six sur les dix dernières années. En Ligue Magnus, les Normands sont encore favoris à leur propre succession, ayant terminé la saison en tête et en pratiquant « un jeu de très grande qualité », selon les dires du manager général Guy Fournier.

Livraison en septembre 2020

Pour ajouter à la bonne humeur ambiante, les travaux tant attendus de rénovation et d’agrandissement de la patinoire Guy-Boissière ont débuté en ce début d’année. Dix-sept mois de chantier sont prévus pour une livraison espérée en septembre 2020. Nouveaux vestiaires et sanitaires, 329 places et 7 loges supplémentaires, un espace VIP flambant neuf, une isolation thermique permettant de réaliser des économies d’énergie : rien n’a été négligé dans cette mise en conformité qui sera visible depuis l’extérieur par l’apparition d’une extension de couleur noire et dorée donnant sur la Seine.

Aucune incidence prévue sur l’activité sportive

Guy Fournier se dit « ravi » du « coup de neuf » apporté à une patinoire construite sur l’île Lacroix il y a 26 ans. « C’était déjà un bel équipement bien conçu à la base mais qui avait besoin d’une modernisation », poursuit-il. « Ce sera chose faite, sans impact sur l’activité sportive de l’équipe, hormis pendant la période de pré-saison en août prochain. » Dès la fin de la saison au début du printemps, le paquet sera mis pour profiter de la période de trêve et entamer l’édification de la nouvelle façade. La maîtrise d’œuvre est menée par le cabinet d’architecture rouennais Octant.

Les travaux en chiffres :
  • 9,2 millions d’euros alloués pour le chantier. Un budget porté par l’ensemble des collectivités et notamment la métropole, propriétaire de la patinoire depuis mars 2018
  • 3 029, soit la nouvelle capacité d’accueil de la patinoire Guy-Boissière. Le plus grand équipement de la Ligue Magnus est actuellement la patinoire Charlemagne de Lyon avec ses 4 200 places
  • 700, soit en mètres carré le gain de surface neuve que va offrir la nouvelle extension construite au-dessus de la Seine
Par Régis Delanoë
Crédit photo : Octant
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE