Quentin Minel : « Nous ne sommes pas morts »

Défait à cinq reprises lors des cinq premières journées de Lidl Starligue, le Chambéry Savoie Mont-Blanc Handball vit un début de championnat très difficile. Une entame qu’espèrent rapidement oublier Quentin Minel et ses coéquipiers. Entretien avec le capitaine savoyard…

 

Quentin Minel, vous sortez d’une victoire (31-27) en Coupe EHF face à l’Hapoël Rishon Le Zion. C’est une victoire très importante…

Oui, c’est vrai que dans notre situation actuelle, ça fait du bien de gagner. On s’était imposé à l’aller, c’était important de confirmer au retour. C’est bien d’avoir réagi, même si on n’a pas affronté la meilleure équipe du monde.

Comment expliquez-vous vos difficultés du début de saison ?

Il y a pas mal de choses qui peuvent expliquer les problèmes actuels. Déjà, nous avons pas mal de blessés, on joue depuis un petit moment avec les mêmes joueurs. En début de saison, et on ne s’en cache pas, on a également eu quelques petits soucis tactiques. Et puis tout simplement, nous sommes dans une période un peu plus compliquée. Si on a un poteau en ce moment, il sera sortant et non rentrant. On manque de réussite, il faut travailler pour changer la donne et retrouver la confiance. On doit retrouver de la sérénité dans notre jeu.

Vous aviez pourtant très bien démarré au mois d’août…

C’est clair. Que ce soit en préparation ou face à Créteil en Coupe de la Ligue, on était bien dans le jeu, on prenait du plaisir. En plus, il y avait les résultats puisque l’on a eu quelques victoires. Malheureusement, on a eu ce match de Montpellier qui nous a mis un peu dans le doute. On n’a pas forcément su réagir et depuis, une spirale un peu négative s’est installée.

Vous recevrez le PSG jeudi soir. Qu’attendez-vous de ce grand rendez-vous ?

Comme j’ai déjà dit, et même si on joue tous les matchs à fond, ce serait se voiler la face que de dire que l’on va gagner. On va bien évidemment essayer de l’emporter, mais on va surtout travailler ce que l’on met en place à l’entraînement. La victoire, si on peut aller la chercher, on ira avec grand plaisir. Mais quand on voit nos derniers résultats, on va prendre cette rencontre comme un gros match de travail face à un adversaire de grande qualité. Ensuite, face à Istres, on devra poser notre jeu et se rassurer. C’est important pour repartir sur de bonnes bases.

Quoi qu’il en soit, il faudra continuer à compter sur Chambéry cette saison !

Absolument. On vit un début de championnat difficile, c’est clair, même si on peut relativiser car on a joué beaucoup de gros. Nous ne sommes pas morts, on va se battre jusqu’au bout lors des prochaines semaines pour rapidement retrouver la réussite et de bons résultats.

Propos recueillis par Bérenger Tournier

 

Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE