Quentin Minel : « La Coupe d’Europe nous fait beaucoup de bien »

Mercredi 28 février (20h), Chambéry reçoit Saran dans le cadre de la 16ème journée de Lidl Starligue. Sans victoire à domicile depuis fin novembre, le CSH se doit de l’emporter pour remonter au classement, comme l’explique le capitaine Quentin Minel.

 

Comment abordez-vous cette réception de Saran ?

Comme un match important à domicile, d’autant qu’on vient de passer un petit séjour à l’étranger avec trois matches consécutifs à l’extérieur. C’est toujours bien de retrouver le public, mais également le cocon familial lorsque l’on est absent durant plusieurs jours. Le match va être important puisque Saran est une équipe qui nous avait battu lors de la dernière journée de championnat avant la trêve. Si on veut remonter au classement, c’est contre des équipes comme ça qu’il faut gagner.

Surtout que vous n’avez plus gagné à domicile depuis fin novembre…

Nous n’avons pas forcément de mauvais résultats à domicile, mais il est vrai qu’on a enchaîné plusieurs matches nuls et que l’on ne passe pas loin de la victoire depuis plusieurs rencontres. Or gagner à la maison est indispensable. Il faut que l’on soit imbattable chez nous pour remonter dans ce classement.

Justement, un top 6 est-il encore envisageable ?

Il ne faut plus se poser de questions, tant que c’est mathématiquement faisable, il faut y croire. On va tout pour faire pour remonter au classement, car malgré ce très mauvais début de championnat, on est un groupe qui se doit d’être meilleur et mieux classé. Cela passe par de bons matches et des victoires afin de rattraper les équipes qui sont devant comme Toulouse, Dunkerque ou Aix. Nous n’avons rien à envier à ces équipes-là.

Comment analysez-vous le bon parcours en Coupe d’Europe ?

Cette année, la Coupe d’Europe nous fait beaucoup de bien. En début de saison, lorsque l’on était en grande difficulté en championnat, les matches européens étaient les seuls que nous arrivions à gagner. En jouant une fois par semaine, nous aurions pu rentrer dans une spirale vraiment négative. Jouer et gagner en Coupe d’Europe nous a permis de ne pas perdre le fil et de nous relancer en championnat.

Vous-même, est-ce que vous montez en puissance actuellement ?

En début de saison, on ne pouvait pas jouer moins bien ou être moins bon. Depuis plusieurs mois, on est tous meilleurs, moi y compris. On a su se remobiliser, laisser cette période difficile derrière nous et retrouver le chemin de la victoire. La dynamique est bonne, même si je pense que l’on peut s’améliorer. On ne joue pas encore de manière consistante sur une heure, ça fait donc partie des choses à améliorer, pour moi comme pour le reste du groupe.

Propos recueillis par Olivier Navarranne

 

Crédit photo : Laurent THEOPHILE
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE